🔴 French Days : ventes flash jusqu'à - 50% 🔴 French Days 2022 : ventes flash jusqu'à - 50%

Tarif social mobile : 40 minutes et 40 SMS pour 10 euros par mois

01 juin 2018 à 15h36
0
Une table ronde organisée lundi à Bercy a permis d'aboutir à la signature d'une convention selon laquelle la plupart des opérateurs mobiles s'engageront à proposer d'ici six mois une offre mobile adressée aux bénéficiaires du RSA proposant au moins 40 minutes d'appel et 40 SMS pour 10 euros par mois.

04067102-photo-logo-tarif-social-mobile.jpg
Labellisé par l'Etat, ce « tarif social mobile » réservé aux allocataires du RSA (revenu de solidarité active) garantira la possibilité d'appeler 40 minutes chaque mois, d'envoyer 40 SMS et d'être appelé à tout moment pour un tarif plafonné à 10 euros par mois, quel que soit le type de formule retenu par l'abonné - forfait, carte prépayée, etc. Les offres qui se verront décerner ce label se devront par ailleurs d'être sans engagement de durée, sans frais d'activation, ni frais de résiliation. Elles comprendront la mise à disposition d'une carte SIM, mais ne seront pas tenues d'englober la fourniture d'un téléphone mobile.

La convention signée lundi par les opérateurs prévoit également que l'abonné soit averti dès qu'un appel ou un SMS l'amène à dépasser son plafond de dépenses de 10 euros par mois, avec la possibilité s'il le souhaite de plafonner ses dépenses à 15 euros dans le mois pour éviter toute mauvaise surprise. Orange, SFR, Bouygues Telecom, et les opérateurs virtuels Oméa Telecom, Transatel, Coriolis Telecom, Auchan Telecom, NRJ Mobile ou Call In Europe devraient proposer une offre commerciale répondant à ces critères dans les six mois. D'autres, comme Virgin Mobile, ont choisi de prendre les devants, en annonçant une formule similaire avant même la définition du label.

Comme précédemment annoncé, Internet pourrait être la prochaine étape. « Concernant l'Internet fixe, le Premier ministre m'a demandé de mettre en place un tarif social de l'ordre de 20 euros par mois, disponible sur tout le territoire, car on ne peut pas concevoir un tarif social à plusieurs vitesses selon que l'on habite à la ville ou à la campagne », a ainsi annoncé Eric Besson, secrétaire d'Etat en charge du numérique.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

JVC détaille son caméscope 3D et abaisse son prix
Wallaby : Adobe tente la conversion de Flash vers HTML5
Bercy, Orsay, Elysée visés par un .pdf vérolé
Résultats : Free poursuit le redressement d'Alice
L'industrie du porno ne veut pas des domaines en .xxx, et appelle au boycott
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Opera 11 : le navigateur préféré des power users
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Haut de page