Le portrait de Laure de La Raudière officiellement nommée présidente de l'ARCEP, l'autorité des télécoms

28 janvier 2021 à 14h30
4
Laure de La Raudière © Dooby~frwiki / Wikimedia Commons

Laure de La Raudière, députée depuis 2007 et ingénieure en chef des mines de formation, succède à Sébastien Soriano.

Candidate proposée par le chef de l'État à la fonction de présidente de l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, l'ARCEP, Laure de La Raudière a officiellement été nommée le mercredi 27 janvier 2021 pour les six prochaines années, comme nous le confirme l'édition du 28 janvier du Journal officiel, après un avis favorable de l'Assemblée nationale et du Sénat. À bientôt 56 ans, elle est la première femme à la tête de l'autorité administrative indépendante.

Une partie de sa carrière effectuée chez France Télécom (Orange)

Xavier Niel l'avait récemment rappelé dans les médias, Laure de La Raudière n'est pas une inconnue des télécoms. Cette diplômée de l'École normale supérieure a démarré sa carrière chez France Télécom (Orange) en 1990. Au sein de l'opérateur historique, elle a successivement occupé plusieurs postes : d'abord celui de responsable du département « Clientèle d'affaires » à la direction régionale de Paris Sud, puis celui de directrice « Grands comptes » et de directrice départementale d'Eure-et-Loir, une collectivité très importante pour elle.

Car après avoir été associée dans une start-up de data-mining et être devenue directrice de deux entreprises de conseil en télécommunications, la nouvelle présidente de l'ARCEP fut élue députée d'Eure-et-Loir en 2007. Elle occupait toujours ce rôle, au sein du groupe rattaché à la majorité Agir ensemble, et co-présidait le groupe d'études parlementaire de l'Assemblée nationale « Cybersécurité et souveraineté numérique ».

Le fixe, le mobile et le développement durable comme principaux chantiers

Durant sa vie d'élue, elle aura été la co-rapporteuse de plusieurs rapports d'information pouvant être assimilés au secteur des télécoms, les derniers en date sur le défi du Très Haut Débit pour tous et celui sur l'impact de la crise sanitaire sur le secteur du numérique et des postes. Deux sujets essentiels qu'elle suivra de près en tant que présidente de l'ARCEP.

Si l'assise définitive de la 4G, le développement de la 5G sur tout le territoire et le déploiement de la fibre optique dans l'Hexagone (qui vient de bénéficier d'une rallonge de l'État dans le cadre du plan France Relance) font partie des chantiers en cours, Laure de La Raudière a défini ses priorités pour les mois et année à venir lors de ses auditions devant le Parlement.

Pour la nouvelle patronne de l'autorité des télécoms, outre le mobile et le fixe, « l'ARCEP devra examiner la manière dont la régulation peut contribuer à l'objectif de développement durable tout en gardant des objectifs ambitieux de déploiement des réseaux ».

Notons pour finir que le prédécesseur de Laure de la Raudière, Sébastien Soriano, est entre temps devenu directeur général de l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN), acteur de référence en France.

Source : communiqué de presse, Journal officiel

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
cirdan
Capital.fr – 15 Jan 21<br /> ARCEP : La troublante activité de conseil de Laure de la Raudière, la...<br /> En avril 2019, la députée a accepté de rejoindre le comité d’orientation stratégique de Talan, un cabinet de conseil qui travaille notamment au service des grands opérateurs télécoms. Une mission rémunérée<br />
jvachez
J’espère qu’avec son arrivée il y aura de vraies actions et sanctions auprès des opérateurs.<br /> Car actuellement d’après ce lien l’Arcep ne sert pas à grand chose si c’est pour dire d’aller voir ailleurs pour régler son problème !<br /> Arcep<br /> Particuliers : comment résoudre un litige avec votre opérateur ? | Arcep<br />
cirdan
jvachez:<br /> J’espère qu’avec son arrivée il y aura de vraies actions et sanctions auprès des opérateurs.<br /> On peut franchement en douter. Entre son passé chez Orange et sa fonction de député proche de la majorité, sa nomination est très politique. Elle n’a pas été envoyée là pour faire des vagues.<br /> «&nbsp;Xavier Niel l’avait récemment rappelé dans les médias, Laure de La Raudière n’est pas une inconnue des télécoms.&nbsp;»<br /> @AlexLex14 Que de diplomatie faites-vous donc preuve ! <br /> LEFIGARO<br /> Pourquoi Xavier Niel ne veut pas de Laure de la Raudière à l'Autorité des...<br /> Le fondateur de Free a violemment critiqué la possible nomination de la députée à la présidence de l'Arcep.<br />
blackdoor
Je pense que la démocratie doit nous conduire à élire les présidents des autorités et éventuellement de certains membres du gouvernement ( garde des sceaux,… ) .<br /> Les enjeux sont trop importants pour laisser ça au pouvoir en place. Bien sûr , ça supposerais aussi une obligation de transparence totale pour les candidats. Je rêve un peu parfois…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Il y a désormais un smartphone encore plus écoresponsable que le Fairphone 4
Faut-il vraiment que Brave bloque les consentements de cookies ? C'est ce qu'il va faire très bientôt
C'était de la SF ou du jeu vidéo, la tourelle commandée par IA est désormais une triste réalité en Palestine
Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Ce weekend semble particulièrement bien choisi pour souscrire à cette licence NordVPN !
Top 5 des applications à tester sur son smartphone cette semaine !
Forfait mobile : payez ce que vous consommez avec cette offre Prixtel
La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Haut de page