Le début de la fin pour Apple ? (Votre avis)

01 mai 2016 à 12h08
0
Mercredi dernier, Apple annonçait une baisse de près de 16% de son chiffre d'affaires, une première depuis 13 ans.

Ceci s'explique principalement par une baisse de 16 % des ventes d'iPhone, moteur principal des profits de la firme de Cupertino. Face à un marché du smartphone ralenti et une concurrence, notamment chinoise, de plus en plus agressive, Apple semble faire les frais de sa politique de luxe.

Et ce n'est pas l'Apple Watch qui servira de variable d'ajustement pour masquer le déclin actuel du smartphone à la pomme. L'absence de chiffres de vente officiels en dit long sur la réussite toute relative de cette tentative de diversification.

Sans oublier un renouvellement attendu sur le Mac, mais qui devrait toutefois laisser sur le carreau ceux qui veulent à la fois la finesse et les performances. Le Macbook Air Retina ne verra probablement jamais le jour, sacrifié sur l'autel du MacBook qui force la montée en gamme /prix.

Le contexte économique d'Apple s'assombrit alors que ces derniers temps, les témoignages de déception concernant la partie logicielle, sur laquelle Apple jouissait d'une certaine réputation, se sont multipliés. OS X accuse désormais une lourdeur conséquente depuis quelques versions, au point qu'il met parfois en difficulté certaines machines récentes équipées de disque dur, que la firme de Cupertino continue d'ailleurs à fournir en standard sur tous ses ordinateurs de bureau à l'exception du Mac Pro.

Là ou Windows 8 et 10 ne sont guère plus gourmands qu'un Windows 7, et améliorent même la vitesse de démarrage,on se demande si OS X ne nécessite pas désormais impérativement un SSD performant accompagné d'un minimum de 8 Go de RAM pour s'exprimer normalement.

Pour boucler le chapitre logiciel, alors qu'historiquement, Apple a toujours apporté un soin tout particulier à cette partie, les iPad Pro 9,7 et 12 pouces n'ont bénéficié d'aucune nouvelle app maison : pas de Logic ou Final Cut pour iPad, pas même d'application dessin (hormis Notes) pour exploiter son Apple Pencil.

Alors bien sûr, on est encore loin de l'apocalypse pour Apple qui reste assis sur 200 milliards de cash. On peut expliquer les mauvais chiffres actuels par la fin de cycle iPhone 6. Apple dispose toujours d'un éventail de produits et service de qualité, et pourrait bien créer la surprise prochainement dans le domaine de l'automobile. Néanmoins, les signaux négatifs sont bien présents.

Pensez-vous qu'Apple puisse amorcer un déclin comparable à celui qui a suivi le départ de Steve Jobs en 1985 ? Ou s'agit-il simplement d'une mauvaise passe conjoncturelle ?


012C000007824523-photo-we-need-you-flock.jpg


Pour que cela soit constructif et utile à tous, voici quelques exemples de pistes ou recommandations :

  • Exprimez votre vision, pas votre aspiration ;
  • Restez constructif ;
  • Même si des idées ont déjà été proposées, n'hésitez pas à vous exprimer si des points qui vous tiennent à cœur n'ont pas été abordés.

Rediff' : sujets des semaines précédentes :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top