Perzo : un ancien de FT, Microsoft et Skype lance une messagerie sécurisée

le 04 novembre 2013
 0
A l'heure de PRISM et des diverses interrogations sur la sécurité des données personnelles, un nouveau service de messagerie sécurisée vient de voir le jour.

Fondé en 2012, le service Perzo a récemment ouvert ses portes et promet d'offrir une messagerie à la fois universelle mais également très sécurisée. Celle-ci présente la particularité d'avoir été conçue par David Gurle ayant précédemment travaillé chez France Telecom, Microsoft, Reuters ou encore Skype. Spécialisé dans les technologies de communication, l'homme serait en outre l'un des créateurs des communications via IP. Il est épaulé par Mike Harmon anciennement chez Alcatel et AT&T.

01F4000006811544-photo-perzo.jpg


Perzo a pour ambition de passer outre les frontières établies par les différents moyens de communication traditionnels, à savoir, les emails, les SMS, les salons de chat, les réseaux communautaires ou encore les forums. Le service propose de créer des échanges en duo ou de former des groupes de conversations. Perzo permet d'envoyer des fichiers sans limite de taille, de demander des confirmations de lecture ou encore de classer les conversations par sujets.

La création d'un compte est effectuée avec n'importe quelle adresse email existante. Un message envoyé depuis Perzo vers un internaute générera la création d'un compte pour l'adresse du destinataire avec un mot de passe temporaire.

Interrogé par nos confrères de Business Insider, M. Gurle explique avoir implémenté une nouvelle technologie capable d'analyser un email puis d'en extraire des caractères de manière aléatoire afin de générer une clé de chiffrement (AES-256) pour le message suivant. « Chaque message envoyé au travers de Perzo est chiffré avec sa propre clé », explique-t-il avant d'ajouter : « nous ne sommes pas en mesure de voir ce que vous faites. Si vous perdez votre mot de passe, c'est pratiquement impossible pour nous de le récupérer, et c'est voulu ». Selon Perzo, si le gouvernement américain ordonne la société de lui ouvrir un accès à sa base de données, les spécialistes du renseignement se retrouveraient avec une simple liste de messages chiffrés.

La jeune pousse est actuellement en train de concevoir ses applications mobiles et dispose notamment de développeurs pour iOS et Android. Pour en savoir plus et tester Perzo, rendez-vous sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top