Sage progresse de 2% en 2012 mais reste vigilant en France

Thomas Pontiroli
07 décembre 2012 à 16h10
0
Alors que les ventes de logiciels d'entreprise de l'éditeur britannique Sage ont reculé de 5% au terme de l'année fiscale 2012, les souscriptions ont quant à elle gagné 6%. En France, la situation est stable, mais Sage demeure prudent pour 2013.

00DC000005599810-photo-sage.jpg
Le troisième fournisseur mondial de progiciels de gestion intégrés (ERP) derrière Oracle et SAP, le britannique Sage, a publié les résultats de son année fiscale 2012, close au 30 septembre. Il en ressort un ralentissement de la croissance, comparé à 2011, puisque le chiffre d'affaires n'a progressé que de 2%, pour s'établir à 1,59 milliard d'euros. Alors qu'il évoluait de 4% l'an passé. Concernant les bénéfices (avant intérêts et impôts), ils ont progressé de 3% sur la période, et atteignent désormais 447 millions d'euros.

Représentant les deux tiers du chiffre d'affaires, les souscriptions ont tiré leur épingle du jeu en affichant une progression des recettes de 6% sur un an. Cette croissance a été tirée par l'Asie, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Australie, où les revenus ont décollé de 15%, contre 4% pour l'Amérique et 5% pour l'Europe. Concernant la vente de logiciels, cette activité s'est contractée de 5%, lésée par un marché américain en recul de 6% et un marché européen en baisse de 6%. Le p-dg de Sage, Guy Berruyer, a souligné « la bonne croissance » de l'Angleterre et de l'Allemagne, qui a contrebalancé « la faiblesse de l'environnement économique de la France et de l'Espagne ».

Sage, prudent sur le marché français pour 2013

Dans l'hexagone, les recettes 2012 sont restées stables sur un an, à 324 millions d'euros, soit un million de moins qu'en 2011. En France, « l'activité a été soutenue par la croissance des activités de souscription, notamment grâce aux solutions Sage 100 et Sage ERP X3, tandis que les activités liées à la vente de logiciels s'est contractée », explique le groupe. « Cette situation reflète la volonté de Sage France d'augmenter la part d'activité liée au service », ajoute encore la société.

Le p-dg a par ailleurs expliqué que le chiffre d'affaires sur le marché des petites et moyennes entreprises en France avait progressé, « en particulier grâce au développement du modèle de la souscription. Ce mode tarifaire correspond bien à l'évolution de la demande des utilisateurs qui souhaitent mensualiser leurs coûts et adapter le montant payé à l'utilisation de leur solution ».

Pour l'année à venir, Sage rappelle que l'environnement macro-économique demeure incertain et indique qu'il restera attentif sur le marché européen, et tout particulièrement en France.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top