Outlook 2013 : Microsoft promet une meilleure prise en charge de l'IMAP

Par
Le 19 octobre 2012
 0
Au sein de la prochaine version de Microsoft Office, le logiciel de messagerie Outlook corrigera de nombreux problèmes pour la prise en charge du protocole IMAP.
00b4000005472903-photo-outlook-2013.jpg

Pour rapatrier ses emails sur une application native, il existe trois principaux protocoles : POP, IMAP et Exchange. Relativement limité, le premier se contente d'analyser la boite de réception. Bien que plus puissant, Exchange nécessite que le service repose sur un serveur... Exchange. De son côté IMAP assure la synchronisation de l'ensemble des dossiers personnels de l'utilisateur. De Gmail à Yahoo! en passant par AOL, iCloud, GMX ou FastMail, l'IMAP est largement déployé et notamment auprès du grand public.

Sur son blog officiel, l'équipe d'Office explique que la prochaine version d'Outlook 2013 affiche désormais davantage de compatibilité avec ce protocole. La synchronisation des messages (pour le téléchargement et l'envoi) sera effectuée en tâche de fond ; il ne sera donc plus nécessaire d'attendre que le processus soit achevé pour commencer à utiliser le logiciel. Il en résulterait ainsi un gain de performances. Outlook sera en outre capable de reconnaitre les dossiers spéciaux de type corbeille, ou brouillons pour une meilleure synchronisation.

L'équipe ajoute qu'Outlook 2013 rétablit les notifications de nouveaux messages pour les comptes en IMAP. Celles-ci avaient subitement disparu de la version 2010 et nécessitaient la création d'une règle spéciale. Enfin, en se rendant au sein des options, l'utilisateur sera en mesure de choisir la quantité d'emails devant être accessibles en mode déconnecté en paramétrant une archive sur un certain nombre de mois.

Cependant quelques requêtes formulées par les utilisateurs n'ont pas abouti. C'est notamment la possibilité de synchroniser les catégories sur le serveur pour les retrouver sur un autre ordinateur. « Le protocole IMAP ne prend pas en charge ces catégories », explique Allie Bellew, responsable de Microsoft Outlook. Enfin, sur ces comptes, il ne sera plus possible de limiter le téléchargement aux en-têtes.

01f4000005472905-photo-outlook-2013.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Logiciel

scroll top