Le plugin Thunderbird Conversations passe en version 2.0

0
0078000002753118-photo-thunderbird-logo.jpg
Alors que la version 5.0 du gestionnaire de courriers électroniques Thunderbird a été dévoilée, l'équipe de Mozilla Labs a récemment annoncé une mise à jour de son extension Conversations.

Comme son nom l'indique, cet add-on propose aux utilisateurs de modifier l'agencement de leurs messages au sein du logiciel par conversations et non plus seulement par date de réception. Les adeptes de Gmail ou de Hotmail devraient alors pouvoir migrer plus facilement vers Thunderbird.

La version 2.0 de cette extension corrige les problèmes de stabilité avec la dernière mouture du client Thunderbird. Outre la correction de plusieurs bugs, l'extension propose désormais une fonctionnalité de réponse courte, permettant de répondre à un message sans pour autant devoir ouvrir l'éditeur complet. L'utilisateur peut désormais ouvrir au sein d'un onglet non plus un seul message mais l'intégralité d'une conversation tout en retrouvant les informations relatives à un contact. Notons par ailleurs que Conversations s'intègre au module de calendrier Lightning et au système de chiffrement Enigmail.

Pour de plus amples informations et télécharger Conversations 2.0, rendez-vous sur cette page.

01F4000004414312-photo-conversations-2-0.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows 8 : une bêta privée dès la semaine prochaine ?
Hadopi : les ayants-droit peuvent demander des dommages et intérêts
Chiffrement : Dell lance son outil Data Protection | Encryption
Impossible de jouer aux jeux en ligne depuis l'Espace selon un astronaute canadien
Twitter rachète un outil d'analytics pour... Twitter
Insolite : un réveil qui n'arrête de sonner qu'après une partie de Tetris
Hi-Media condamné pour avoir modifié une fiche Wikipedia concernant Rentabiliweb
Dans quatre ans, les écoliers sud-coréens n'auront plus de manuel papier
L'iPad compterait pour 1% de la navigation Web mondiale
Nintendo investit iOS et Android via une application
Haut de page