AOL Mail : de nouveaux défis à l'horizon

00C8000002785094-photo-aol-logo.jpg
Hotmail, Gmail ou encore Yahoo! Mail, chacun des grands fournisseurs de messagerie électronique ont récemment dévoilé une nouvelle version de leur service web. Qu'il s'agisse d'améliorer les fonctionnalités communautaires ou d'offrir de nouvelles options de gestion, les webmails ont souvent une position relativement importante dans la stratégie Internet des sociétés. Ils s'affichent comme une passerelle vers d'autres services du portail. C'est ainsi qu'au sein de Hotmail Microsoft promeut ses applications hébergées d'Office Web Apps. Pour sa part, Gmail vous proposera d'ajouter un événement à Google Agenda ou d'ouvrir une pièce jointe sur Google Docs.

Sur ce marché AOL Mail entend bien reprendre du poil de la bête. En perte de vitesse depuis plusieurs années, la société souffre d'une mauvaise image notamment liée à ses anciennes activités en tant que fournisseur d'accès à Internet. Sur le papier, le rapprochement avec Time Warner semblait pourtant intéressant : l'un des plus gros distributeurs de contenus sur Internet allait rejoindre l'une des plus grosses sociétés de production de médias. Cependant, dans sa chute financière Time Warner entraina son nouveau partenaire et de toute évidence les stratégies des deux parties n'étaient pas compatibles.

Après avoir retrouvé son indépendance en décembre 2009, la firme souhaite donc rectifier le tir et stopper l'exode des internautes qui abandonnent le webmail pour tester les services de la concurrence. Selon les données de Comscore, AOL Mail perdrait en moyenne 32% de ses utilisateurs chaque année. Interrogé par nos soins, un porte-parole de l'équipe de développement déclare : « Pendant longtemps, AOL n'a pas innové sur son service de messagerie, en conséquence avons perdu des utilisateurs. Cependant avec ce nouveau AOL Mail nous restons confiants et pensons que nous pouvons persuader les anciens internautes de revenir chez nous et même d'attirer de nouveaux utilisateurs ».

En décembre 2009, quelques jours après la scission avec Time Warner, l'équipe d'AOL Mail a commencé par diminuer le nombre de publicités, certaines ayant été jugées trop intrusives. « Depuis qu'AOL est une société indépendante, nous nous focalisons sur le consommateur et sur le développement d'une bonne expérience utilisateur plutôt que de se concentrer uniquement sur les potentiels revenus générés  », nous explique-t-on.

Côté technologique la société migre doucement son infrastructure en passant d'une technologie purement propriétaire vers une solution mixant des composants open source. Cette initiative devrait apporter «  davantage de flexibilité et de fonctionnalités tout en augmentant les performances et en accélérant le cycle de développement ».

« Nous avons dû faire face à de nouveaux défis et notamment l'adoption des réseaux communautaires  », explique l'équipe d'AOL Mail. Et d'ajouter : « Nous avons reconsidéré la manière dont les gens communiquent aujourd'hui et comment nous pouvons faire évoluer notre produit pour coller aux nouveaux usages ». Bientôt proposé en version d'évaluation, le prochain AOL Mail, baptisé Phoenix Project en interne, saura-t-il convaincre les internautes ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Forfait mobile : quels sont les offres les plus compétitives du moment ?
Bookeen Notéa VS Likebook P10 : duel au sommet pour la lecture grand format
Ant Group réfléchit à comment se séparer de Jack Ma, pour calmer Pékin
PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Chute de prix de la souris sans fil Logitech M171 (rouge) pour PC et Mac !
Test du Moustache Friday 27 FS Speed : un speedbike efficace, mais aussi des contraintes
Punch-Out sur NES : le jeu de boxe de votre enfance... Avec ou sans Mike Tyson ?
Forfait mobile : la Série Free Mobile 70 Go à moins de 10€
Photophone : notre comparatif des meilleurs smartphones taillés pour la photo
Haut de page