Mastor : stabilisateur de poing pour smartphone, caméra sport ou reflex

01 juin 2018 à 15h36
0
Venue à la stabilisation par l'intermédiaire de la prise de vue aérienne, la marque Mastor lancera début 2014 des stabilisateurs de poing sur deux ou trois axes destinés à tous les appareils du quotidien capables de filmer : smartphone, caméra paluche de type GoPro, compact ou expert.

Encore peu connue, la marque Mastor a été lancée par un acteur spécialiste de la prise de vue aérienne, qui équipe de nacelles stabilisées les drones à rotors destinés aux professionnels. Elle ambitionne désormais de porter ses produits auprès du grand public, avec la mise au point d'une gamme de stabilisateurs de poing motorisés.

0190000006683078-photo-mastor-stabilisateur-de-poing.jpg

Descendants des dispositifs de type steadicam utilisés en TV ou au cinéma, ces stabilisateurs embarquent un ensemble de gyroscopes et de moteurs capables de calculer les mouvements parasites (tremblement, marche, course, heurt) qui peuvent affecter le porteur d'une caméra pour ensuite tenter de les annuler, de façon à ce que même si la main bouge, l'image reste fixe.

Chez Mastor, on attaquera le marché avec un premier produit destiné aux smartphones. Un système de fixation permet d'y installer son appareil au milieu d'un berceau orientable, lui même fixé au sommet d'une poignée facile à prendre en main. Sur cette version, Mastor promet une stabilisation sur deux axes, ce qui permettra de gommer tous les mouvements parasites sur les côtés, l'avant ou l'arrière.

Le modèle est ensuite décliné avec d'autres fixations permettant d'installer, au choix, une caméra paluche de type GoPro ou un appareil photo numérique compact, avec toujours une stabilisation sur deux axes. Mastor monte ensuite sur trois axes avec un stabilisateur bien plus imposant, muni cette fois de deux poignées et pensé pour les appareils photo reflex doués de capacités vidéo. Dans ce dernier cas de figure, l'accessoire sait donc également gommer les mouvements sur l'axe vertical. Sûr de son fait, le démonstrateur nous a d'ailleurs proposé de courir avec son équipement en main : l'écran de contrôle retourne effectivement une image particulièrement stable.

0190000006683080-photo-mastor-stabilisateur-de-poing.jpg

La petite touche héritée de la prise de vue aérienne consiste en l'ajout d'un petit bouton permettant d'actionner manuellement les moteurs pour modifier l'orientation de la caméra. En tenant le stabilisateur à bout de bras, il est ainsi possible de faire faire une rotation complète à son smartphone, pour un panoramique vidéo stable. Les vidéastes amateur apprécieront sans doute.

Tous ces produits devraient faire leur entrée sur le marché début 2014, avec une distribution qui englobe déjà l'Europe (un premier accord a été signé avec un grossiste belge pendant le salon IFA, début septembre). Les prix définitifs n'ont pas encore été fixés, mais Mastor parle d'environ 200 dollars pour le stabilisateur dédié aux smartphones, 300 dollars pour les caméras sportives et 900 dollars pour l'accessoire dédié aux reflex.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Web Responsive : Google lance le logiciel Web Designer bêta
SFR n'est pas à vendre, son patron croit à une remontée du marché de la téléphonie mobile
Windows 8.1 : l'application Courrier s'inspirera d'Outlook.com
Un manuel en fuite confirme les spécifications du futur LG Nexus 5 pour Google
Interview - Bing, du moteur de recherche à la plateforme de données
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page