Ceatec : ces écrans tactiles qui permettent aussi de cliquer

05 octobre 2011 à 10h24
0
S'il est difficile de contester l'intérêt du tactile dans l'univers de la mobilité, d'aucuns regrettent toutefois le manque de réponse de la part de l'écran lorsqu'il est manipulé. Au Japon, des sociétés comme Kyocera travaillent à l'élaboration de nouvelles dalles capables de reproduire la sensation du clic sur une touche, avec s'il le faut plusieurs niveaux de réponse.

Certains d'entre vous ont peut-être déjà pu expérimenter ces écrans de téléphone dits « haptiques », qui transmettent au combiné l'ordre de vibrer légèrement lorsqu'une action de l'utilisateur a bien été enregistrée. Au Ceatec, des prototypes montrent qu'il est possible d'aller plus loin, en proposant un écran capable de procurer une sensation similaire à celle que l'on éprouve quand on enfonce une touche de clavier physique.

Kyocera est du nombre, avec cet étonnant écran capable de délivrer jusqu'à sept niveaux de réponse selon la pression effectuée par l'utilisateur. Le phénomène est difficile à décrire : la surface de l'écran ne semble pas bouger, et pourtant, on sent clairement l'écran répondre, comme s'il s'enfonçait, lorsqu'on appuie avec le doigt sur une touche. Le phénomène rappelle quelque peu le Blackberry Storm, sauf que chez RIM l'écran se déplaçait physiquement. Ici, la réponse est d'autant plus efficace qu'elle est instantanée.

Selon les paramètres retenus, l'écran est donc capable de détecter le niveau de pression exercé et graduer cette dernière lorsqu'elle est progressive. Dans la vidéo ci-dessous, vous verrez par exemple qu'il est capable de faire varier un chiffre entre 1 et 4 en fonction de l'effort du doigt. Ce qu'elle ne montre pas, c'est qu'à chaque variation correspond une réponse physique, comme si l'écran « descendait » ou « remontait » d'un ou plusieurs crans sur un axe vertical. Le mécanisme peut également être exploité pour mettre au point des réponses plus évoluées, comme une vibration modulée au cours du temps, semblable au contact d'une corde de guitare.


Avec cette technologie, Kyocera espère être en mesure de répondre aux critiques formulées par les détracteurs du tout tactile. Reste à trouver des applications concrètes, ce que l'opérateur KDDI a entrepris de faire. Sur le prototype présenté par l'opérateur au Ceatec, on a ainsi la possibilité de sentir l'écran « répondre » à chaque fois que le doigt qui caresse l'écran survole un lien hypertexte au sein du navigateur Web. Idem sur le clavier numérique, lorsqu'on presse une touche, ce qui permet d'être sûr d'avoir bien validé un chiffre. Associé à une interface utilisateur adaptée, KDDI estime que cet écran à contact sensible pourrait faciliter la navigation en ligne pour les mal-voyants. D'autres modalités d'exploitation (jeu vidéo par exemple) restent sans doute à découvrir.

0190000004632692-photo-kddi-cran-tactile-avec-sensation-de-retour.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top