Sony Simulview : deux joueurs sur le même écran... sans vue partagée !

Jouer à deux sur le même écran sans pour autant devoir concéder la moitié de la surface d'affichage à son adversaire : telle est la proposition de valeur du Simulview, un moniteur 3D de 24 pouces que Sony lancera au Japon et dans le reste du monde d'ici la fin du mois.

Initialement dévoilé en août dernier, lors du salon Gamescom de Cologne, le Simulview de Sony fait son retour au Ceatec de Tokyo. Ce moniteur de 24 pouces, au format 16:9, permet à deux joueurs de s'affronter sur un seul et même écran, sans qu'il soit pour autant nécessaire d'en diviser la surface d'affichage par deux.

A l'oeil nu (ou sur nos photos), on a l'impression que deux images se superposent à l'écran, mais dès que des lunettes 3D adaptées sont chaussées, on ne distingue plus qu'un seul des deux rendus proposés par la dalle. Le Simulview exploite en effet les mécanismes qui rentrent dans la réalisation de la 3D relief active pour proposer à deux personnes d'obtenir une image différente à partir d'un seul et même écran. Lorsqu'un seul joueur est présent, il se comporte comme un moniteur 3D conventionnel.

L'illusion de relief conférée par la 3D dite active découle pour mémoire du fait que l'écran envoie d'abord une image à l'oeil gauche, puis une image dont le point de vue est légèrement différent à l'oeil droit. Des lunettes à obturateur, synchronisées avec l'écran, se chargent ensuite de masquer alternativement celui des deux yeux qui n'est pas concerné, de façon à ce que les images ne se superposent pas.

012C000004629208-photo-sony-simulvieww-ceatec.jpg
012C000004629210-photo-sony-simulvieww-ceatec.jpg

Sur l'image de gauche, l'un des joueurs est en vue intérieure, alors que l'autre est en vue extérieure, ce qui expliquent que les voitures n'apparaissent qu'une fois chacune, et que le compteur soit présent en bas de l'écran

Ici, Sony exploite le dispositif d'une façon légèrement différente. Quand deux joueurs sont reliés au système, l'image A est adressée au joueur 1 pendant que les lunettes du joueur 2 se referment. Soixante fois par seconde, le mécanise s'inverse, et chacun des deux joueurs ne perçoit alors plus que les images qui lui sont destinées, ce qui permet à chacun d'entre eux de profiter d'une vue qui lui est dédiée. Testé au Ceatec, le dispositif fonctionne parfaitement.

Compatible avec la Playstation 3, mais aussi avec des lecteurs de salon standard ou un ordinateur, le Simulview affiche une définition de 1920 x 1080 pixels. Il propose deux entrées HDMI, ainsi qu'un système audio composé de deux hauts-parleurs et d'un petit subwoofer. L'utilisation de la 3D et du mode Simulview requiert donc une ou deux paires de lunettes 3D actives Sony. Il sera lancé officiellement le 22 octobre au Japon, puis en Europe et aux Etats-Unis dans les jours qui suivent, à un prix qui devrait se situer entre 450 et 500 euros.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Wikipédia adopte le chiffrement HTTPS
L'Europe compte inciter les opérateurs historiques à investir dans la fibre (màj)
Hotmail : un système de libellés et une application Android
Toshiba 55X3 : très haute définition 4K et 3D sans lunette !
Logitech Wireless Speaker Adapter : dotez vos enceintes d'une liaison sans fil à moindre coût
Yahoo! signe un accord avec le groupe ABC
Schmidt : le rachat de Motorola n'affectera pas les autres fabricants
Flash Player 11 et Adobe AIR 3 disponibles en version finale
Sharp ICC 4K : la très haute définifion contre-attaque
Rachat d'Autonomy par HP : Affaire conclue
Haut de page