Vous pourrez bientôt payer quelqu’un pour vivre votre vie à votre place

le 02 février 2018 à 11h41
0
Dans la série «  les innovations technologiques qu'on n'aurait jamais imaginé devenir un jour réalité » voici la toute dernière création du Japon, pays à qui l'on doit certains des produits et des habitudes les plus absurdes du monde. Elle a été surnommée « Human Uber » et est, comme son nom l'indique, un Uber pour humains. Non, il ne s'agit pas de quelqu'un qui va vous emmener d'un point A à un point B à califourchon.

L'idée est venue au chercheur Jun Rekimoto qui a créé le Laboratoire Révolutionnaire et Romantique à l'Université de Tokyo et qui est spécialisé dans les outils pour de futurs humains «  augmentés ».

Envoyez quelqu'un à votre place là où vous ne pouvez pas vous rendre



Prenons la situation suivante : vous êtes invité à un événement important mais vous n'avez aucune envie de vous y rendre car votre canapé est très confortable ? La solution de Jun Rekimoto est faite pour vous : vous pouvez désormais y envoyer un remplaçant. Mais pas simplement un remplaçant quelconque : une version de vous avec quelques différences.

Jun Rekimoto a imaginé un système composé d'un casque et d'une tablette que votre « remplaçant » va porter ; il l'a présenté fin janvier 2018 au salon EMTechAsia. Sur cette tablette c'est votre visage qui va s'afficher alors que vous êtes tranquillement chez vous sur votre ordinateur. Le concept peut même être poussé plus loin en fournissant à votre remplaçant des vêtements que vous portez pour que les autres personnes imaginent plus facilement qu'il s'agit bien de vous et non de quelqu'un d'autre.

Bien évidemment, au premier abord, cette nouvelle technologie paraît absurde mais en réalité elle pourrait réellement trouver une utilité.




Rendre accessibles des événements partout et à tout le monde



A l'instar des IGNobel, ces recherches scientifiques qui font d'abord sourire puis réfléchir, l'Human Uber est très intéressant. Bien évidemment l'idée n'est pas de vous permettre d'aller à l'anniversaire de votre cousin que vous détestez sans vous y rendre personnellement.

Là où le système devient utile c'est lorsqu'il s'agit de permettre à des personnes handicapées voire alitées d'accéder à des endroits qui leur sont interdits, à des personnes souffrant d'agoraphobie de sortir malgré tout ou encore permettre à ses utilisateurs d'aller à des événements de l'autre côté du globe.

D'autant plus que votre remplaçant pourra suivre vos indications et vous montrer ce qui vous intéresse et que vous pourrez discuter avec les personnes présentes comme si vous étiez en train d'utiliser un service de conférence à distance comme Skype.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Nouvelles technologies
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top