Microsoft planche sur des smartphones avec une autonomie d'une semaine

11 juin 2014 à 09h14
0
Les chercheurs de Microsoft travaillent actuellement sur plusieurs optimisations logicielles et matérielles qui permettront à terme d'obtenir une semaine complète de charge sur son smartphone.

0096000007421775-photo-windows-phone-battery.jpg
Et si les prochains smartphones équipés de Windows Phone n'avaient besoin d'être rechargés qu'une fois par semaine ? C'est en tout cas l'objectif des ingénieurs de Microsoft.

A l'occasion d'une conférence de presse organisée cette semaine par le MIT à San Francisco, le chercheur Ranveer Chandra explique que si les performances des smartphones se sont multipliées avec la prise en charge du multicœur et des GPU toujours plus puissants, la capacité de la batterie n'a pas suivi une évolution similaire. La batterie aurait ainsi seulement doublé en capacité au cours des 15 dernières années.

« Il ne suffit pas d'attendre qu'une meilleure technologie de batterie fasse son apparition », affirme ainsi M. Chandra, « Nous pouvons déjà faire beaucoup de progrès aujourd'hui parce que les systèmes n'utilisent pas la batterie de manière intelligente ».

Microsoft procède ainsi à des ajustements tant au niveau du système d'exploitation que des composants. Ainsi plutôt qu'une grosse batterie, Microsoft expérimente avec deux plus petites. L'une est optimisée pour fournir une grande quantité d'énergie, par exemple lorsque le mobinaute exécute un jeu, l'autre ne fournirait qu'un petit courant nécessaire pour maintenir l'appareil en état de veille. Il en résulterait une autonomie entre 20 à 50% plus importante.

M. Chandra explique qu'actuellement la batterie d'un smartphone est pensée pour une consommation d'energie moyenne. Or, bien souvent celle-ci doit fournir un courant pour laquelle elle n'a pas été optimisée, qu'il soit important ou très faible. Il en résulterait une perte d'énergie.

Côté logiciel, l'homme explique que son équipe a conçu un algorithme capable de déterminer la quantité d'énergie qu'une application nécessitera lorsqu'elle sera en cours d'exécution. Par ailleurs, les ingénieurs sont en mesure d'identifier les applications fonctionnant en arrière-plan qui consomment le plus de ressources pour éventuellement mettre ces processus en pause afin d'optimiser le cycle de la batterie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top