Mainframe : Bull double ses performances avec Itanium 9500

Thomas Pontiroli
22 novembre 2012 à 12h44
0
Près de dix jours après le lancement des processeurs Intel Itanium 9500, dont les performances sont plus que doublées, Bull annonce en équiper son mainframe Novascale Gcos, et avoir réduit le TCO de 20%.

00F0000005544901-photo-bull-novascale-gcos-9012.jpg
Avec la version 9012 de son Novascale Gcos, Bull annonce un bond de performances dans le domaine des applications critiques. Décrit comme le plus puissant mainframe de la société française, ce dernier est équipé de processeurs Intel Itanium 9560. Lancée le 8 novembre dernier, la plateforme d'Intel est destinée majoritairement aux missions critiques, et revendique une consommation 10% inférieure qu'auparavant (170 Watts contre 185 Watts), avec des performances 2,5 supérieures. Bull annonce ainsi un coût total de possession (TCO) amélioré en moyenne de 20%.

Comparé au 9010, ce nouveau Novascale Gcos utilise 24 processeurs par partition physique au lieu de 12, 4 partitions logiques Gcos 8 par module physique au lieu de 3 et 16 processeurs par partition logique Gcos 8 contre 12 précédemment. Concernant la mémoire vive, il est doté de 128 Go contre 64 Go auparavant, cette capacité pouvant être étendue à 256 Go en DIMM Sparing. Conséquence de l'intégration du dernier Itanium, ce mainframe peut gérer 52 000 entrées/sorties par seconde contre 30 000 pour l'ancien modèle. Via le logiciel Bull System Manager, le Novascale Gcos 9012 peut être piloté à distance sur une tablette tactile afin de gérer les ressources matérielles et logicielles.

Bull rappelle en outre utiliser des processeurs Intel Xeon, en plus des Itanium, afin de gérer le nouveau serveur de bases de données. La performance des accès entre les applications Gcos 8 et la base de données est assurée par un lien InfiniBand à 40 Gb/s, conçu initialement pour les supercalculateurs. « Ce type d'infrastructure a été mis en œuvre chez des grands clients, tels que la Caisse nationale des allocations familiales, qui exécute environ 1 milliard de requêtes par jour en environnement Gcos 8 PostgreSQL », illustre la société dans son communiqué.

Malgré les défections de Microsoft et d'Oracle à l'égard de la plateforme Itanium, Patrick Buddenbaum, directeur du département Mission-Critical Computing chez Bull souligne que « Intel et Bull sont des partenaires stratégiques pour le long terme. Notre collaboration continue de s'étendre pour offrir des technologies de pointe, des mainframes aux supercalculateurs ». Les serveurs Novascale Gcos 9012 seront disponibles à partir de décembre.


0230000005544903-photo-bull-novascale-gcos-9012.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top