Mainframe : Bull double ses performances avec Itanium 9500

Thomas Pontiroli
22 novembre 2012 à 12h44
0
Près de dix jours après le lancement des processeurs Intel Itanium 9500, dont les performances sont plus que doublées, Bull annonce en équiper son mainframe Novascale Gcos, et avoir réduit le TCO de 20%.

00F0000005544901-photo-bull-novascale-gcos-9012.jpg
Avec la version 9012 de son Novascale Gcos, Bull annonce un bond de performances dans le domaine des applications critiques. Décrit comme le plus puissant mainframe de la société française, ce dernier est équipé de processeurs Intel Itanium 9560. Lancée le 8 novembre dernier, la plateforme d'Intel est destinée majoritairement aux missions critiques, et revendique une consommation 10% inférieure qu'auparavant (170 Watts contre 185 Watts), avec des performances 2,5 supérieures. Bull annonce ainsi un coût total de possession (TCO) amélioré en moyenne de 20%.

Comparé au 9010, ce nouveau Novascale Gcos utilise 24 processeurs par partition physique au lieu de 12, 4 partitions logiques Gcos 8 par module physique au lieu de 3 et 16 processeurs par partition logique Gcos 8 contre 12 précédemment. Concernant la mémoire vive, il est doté de 128 Go contre 64 Go auparavant, cette capacité pouvant être étendue à 256 Go en DIMM Sparing. Conséquence de l'intégration du dernier Itanium, ce mainframe peut gérer 52 000 entrées/sorties par seconde contre 30 000 pour l'ancien modèle. Via le logiciel Bull System Manager, le Novascale Gcos 9012 peut être piloté à distance sur une tablette tactile afin de gérer les ressources matérielles et logicielles.

Bull rappelle en outre utiliser des processeurs Intel Xeon, en plus des Itanium, afin de gérer le nouveau serveur de bases de données. La performance des accès entre les applications Gcos 8 et la base de données est assurée par un lien InfiniBand à 40 Gb/s, conçu initialement pour les supercalculateurs. « Ce type d'infrastructure a été mis en œuvre chez des grands clients, tels que la Caisse nationale des allocations familiales, qui exécute environ 1 milliard de requêtes par jour en environnement Gcos 8 PostgreSQL », illustre la société dans son communiqué.

Malgré les défections de Microsoft et d'Oracle à l'égard de la plateforme Itanium, Patrick Buddenbaum, directeur du département Mission-Critical Computing chez Bull souligne que « Intel et Bull sont des partenaires stratégiques pour le long terme. Notre collaboration continue de s'étendre pour offrir des technologies de pointe, des mainframes aux supercalculateurs ». Les serveurs Novascale Gcos 9012 seront disponibles à partir de décembre.


0230000005544903-photo-bull-novascale-gcos-9012.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top