Supercalcul : Cray double IBM et se classe premier du Top 500

Thomas Pontiroli
13 novembre 2012 à 16h32
0
Fort des derniers GPU Nvidia GK110, le supercalculateur Titan, fabriqué par l'américain Cray, a atteint un rendement de 17,59 Pétaflops au benchmark Linpack, le classant premier du Top 500, devant IBM.

00F0000005485947-photo-nvidia-cray-titan-oak-ridge-supercalculateur.jpg
Le 29 octobre dernier, Cray et Nvidia annonçaient les contours du supercalculateur Titan, destiné au Oak Ridge National Laboratory, un département du ministère de l'énergie américain. Décidés à en faire l'ordinateur le plus véloce au monde, le défi a été surmonté. À l'occasion de la mise à jour semestrielle du classement Top 500, le supercalculateur de Cray a ravi la première place au Sequoia d'IBM. Résultats : 17,59 Pétaflops pour Titan, soit 17,59 millions de milliards d'opérations à la virgule flottante par seconde. Et une consommation électrique de 8,2 MW. Deuxième, Sequoia a atteint 16,32 Pétaflops, pour 7,9 MW d'électricité consommée.

Ces mesures ont été effectuées grâce au test Linpack, traditionnellement utilisé pour classer les supercalculateurs du Top 500. Successeur de Jaguar, Titan repose sur une série de baies Cray XK7 pour un total de 560 640 processeurs dont 299 008 cœurs AMD Opteron 6274 et 261 632 cœurs Nvidia Tesla K20x. D'après ses concepteurs, Titan serait capable d'atteindre un maximum de 27 Pétaflops en utilisant environ 9 MW d'énergie.

En troisième position, le Top 500 place le K Computer du japonais Fujitsu, installé au RIKEN Advanced Institute for Computational Science, à Kobe, au Japon. Il a été mesuré avec à 10,5 Pétaflops pour une consommation de 12,6 MW. Quatrième, IBM positionne son supercalculateur Mira, utilisé à l'Argonne National Laboratory, avec une puissance de calcul de l'ordre de 8,1 Pétaflops et une consommation de 3,9 MW. À noter que le cinquième est allemand : le Forschungszentrum Juelich et ses 4,1 Pétaflops devient le supercalculateur le plus puissant d'Europe. Quant au Curie thin nodes, du français Bull, utilisé au Centre de l'énergie atomique, il sort du Top 10 pour se classer onzième, avec 1,6 Pétaflops.

Au total, 23 systèmes dépassent le Pétaflops, quatre ans seulement à peine après que le premier supercalculateur, le Roadrunner de Cray, a franchi ce cap. En six mois, le dernier du Top 500 a bondi de 172,7 à 241,3 Téraflops. Autre tendance que la simple augmentation de puissance, le recours au calcul parallèle. Ainsi, 62 systèmes de ce classement utilisent désormais le couplage CPU + GPU, contre 58 six mois auparavant. À en croire Nvidia, ce serait la clé d'une grande puissance de calcul. D'après la firme au caméléon, 90% du rendement de Titan serait à attribuer à ses GPU Kepler GK110.


0230000005514555-photo-top-500-titan-2012.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top