Photos retouchées : des chercheurs développent un logiciel de détection automatique

30 novembre 2011 à 13h02
0
Des universitaires ont mis au point un logiciel capable de détecter automatiquement toutes les retouches effectuées sur des photographies, en se basant sur plusieurs critères significatifs. La fin du « photoshoppage » à tout va ?

Le programme est le fruit du travail de deux chercheurs du Dartmouth College de Hanovre, dans le New Hampshire, et disposerait d'une précision de 80% dans la détection d'éléments modifiés dans des clichés. Pour ce faire, le logiciel se base sur 8 critères permettant de déterminer si des modifications de géométries, de couleurs ou encore de textures ont été opérées dans un cliché donné, comme une publicité présentant une personne un peu trop « lisse ».

Hany Farid et Eric Kee, les deux chercheurs à l'origine du projet, ont été motivés dans leur travail par les problèmes de société entrainés par la mise en avant d'une réalité déformée au nom du culte de la beauté. L'idée derrière ce logiciel est de concevoir une échelle, déterminant le degré de modification d'une photo, et de la placer à côté de cette dernière. Le programme permettrait également, selon eux, de prévenir la fraude dans les images à valeur scientifique.

01F4000004788226-photo-logiciel-photo-traitement.jpg
Exemple de traitement réalisé par le logiciel

L'étude des deux chercheurs, consultable sur Internet, expose la méthode de création de l'échelle de valeur. 350 bénévoles ont été sollicités pour comparer 450 paires de photos - l'originale et la version modifiée - auxquelles ils ont attribué des notes de 1 (très similaires) à 5 (très différentes). Hany Farid et Eric Kee se sont ensuite basés sur ces jugements humains pour concevoir un algorithme d'apprentissage pour que leur programme détermine lui-même, de façon automatique, la notation d'une photo selon son degré de modification.

Pour le moment uniquement dédié aux photos mettant en scène des personnes, le logiciel pourrait être adapté à d'autres contextes selon ses créateurs, pour éviter la falsification de clichés dans d'autres domaines que celui de la simple apparence. Aucune information n'est donnée sur l'utilisation qui sera faite de ce logiciel, qui pourrait faire grand bruit s'il était accessible au grand public.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
scroll top