Orange subventionnera l'iPad : 275 euros avec forfait

Alexandre Laurent
22 novembre 2010 à 08h47
0
00B4000003231980-photo-apple-store-paris-lancement-ipad.jpg
De passage sur le plateau de la fraichement lancée chaine d'information BFM Business, le PDG d'Orange France Télécom a annoncé lundi matin que l'opérateur avait finalement obtenu d'Apple l'autorisation de subventionner l'iPad.

Stéphane Richard a estimé qu'Orange serait ainsi en mesure de commercialiser très prochainement la tablette d'Apple à un prix d'environ 275 euros, sous réserve d'abonnement à l'un des forfaits pour tablette de l'opérateur. Associés à une carte SIM 3G, ces derniers offrent un accès à Internet en situation de mobilité pour environ 30 euros par mois.

Jusqu'ici, Apple refusait aux opérateurs la possibilité de subventionner sa tablette, un modèle économique pourtant courant dans l'univers de la téléphonie mobile. La société dirigée par Steve Jobs, désireuse sans doute de répondre à l'arrivée sur le marché de tablettes susceptibles de concurrencer son iPad, a donc finalement changé son fusil d'épaule.

Hors subvention, l'iPad est pour mémoire commercialisée à partir de 499 euros, prix valable pour un modèle disposant de 16 Go de stockage et dépourvu de connectivité mobile.

SFR et Bouygues Télécom, qui disposent également de forfaits mobiles dédiés aux tablettes, n'ont pour l'heure procédé à aucune annonce similaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top