Tablettes : la contre-attaque de Microsoft sur l'iPad

16 décembre 2010 à 17h40
0
D'après le New York Times, Microsoft profitera du CES de Las Vegas en 2011 pour conduire une offensive sur le marché des tablettes, que l'iPad squatte sans partage ou presque. Ainsi, dix ans après la présentation par Bill Gates des premiers Tablet PC, Steve Ballmer devrait à son tour réaliser une démonstration deux nouvelles tablettes, parmi d'autres annoncées, tournant sous Windows 7.

Un premier modèle de chez Samsung, que les sources citées par le New York Times décrivent comme étant proche de l'iPad en taille bien que pas aussi fin et doté d'un clavier sophistiqué coulissant depuis le bas de l'appareil. L'appareil devrait proposer une interface utilisateur personnalisable, s'ajoutant à Windows 7. Aucune précision sur l'autre modèle, sinon qu'il sera construit par Dell...

012C000003844544-photo-tablette-fluid-computer-system.jpg


La fin de l'article lance une information juteuse : Steve Ballmer pourrait dévoiler des tablettes (ou appareils mobiles) fonctionnant avec le prochain système d'exploitation Windows 8 ! Hautement improbable, cette révélation ressemble plus à une rumeur qu'autre chose... Verdict au CES début janvier (le salon commence le 5) !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Peu d'espace pour une séance ciné à la maison ? Retrouvez notre sélection des meilleures barres de son !
Bon plan Avast : protection complète sur internet avec le pack ultimate !
90 000€ et 3 ans de prison avec sursis pour la destruction de 4 antennes-relais
Test de It Takes Two : il en faut deux pour être heureux
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
Age of Empires IV sortira a l’automne et dévoile du gameplay
Une amende antitrust de 2,3 milliards d'euros pour Alibaba en Chine
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Accusé d'ambiance toxique depuis 3 ans, Quantic Dream annonce gagner ses procès
Les serveurs de GitHub piratés pour du minage de crypto, l'entreprise enquête
Haut de page