Jolla se scinde en deux sociétés pour vendre des licences de SailFish OS

Par
Le 07 juillet 2015
 0
Jolla explique avoir revu sa stratégie et se divise en deux entités : l'une continuera le développement des terminaux mobiles, l'autre sera chargée de démocratiser SailFish OS.

Depuis sa création, l'entreprise finlandaise Jolla, constituée d'anciens employés de Nokia, a toujours voulu maîtriser entièrement le matériel et le logiciel. Après avoir développé SailFish OS, le fork de MeeGo, la société a commercialisé un premier smartphone baptisé Jolla et s'apprête à lancer sa tablette dans le courant du second semestre. Mais la firme a décidé de repenser sa stratégie pour démocratiser davantage son système d'exploitation.

Dans un communiqué publié sur son site, la société explique ainsi : « A partir d'aujourd'hui, la société Jolla ltd se concentrera sur le développement d'un commerce de licences pour le système d'exploitation mobile indépendant SailFish OS ». Et d'ajouter : « une nouvelle société sera établie pour continuer le développement des appareils ».

Jolla estime avoir plusieurs opportunités pour installer son OS sur les smartphones des autres constructeurs. D'ailleurs, ce weekend, quelques rumeurs spéculaient sur un éventuel partenariat avec l'entreprise russe Yota. Pour l'heure, les mobinautes peuvent récupérer un launcher Android pour se faire une idée de l'ergonomie proposée.

Le système SailFish OS est publié en open source. Toutefois, interrogé par nos soins à l'occasion du Mobile World Congress le PDG de la société Marc Dillon déclarait : « Il y a quelques éléments que nous conservons, notamment des composants de l'interface graphique baptisée Silica parce qu'elle forme le caractère unique de SailFish OS ».

035c000008102350-photo-sailfish-os-2-0.jpg

Côté smartphone, la nouvelle entité, qui sera créée en automne, se focalisera sur le secteur de la sécurité et trouvera donc sa place aux côtés de BlackBerry ou Silent Circle et son Blackphone. M. Dillon nous donnait quelques éléments de réponse au mois de mars dernier en affirmant : « Nous avons (signé un accord avec) SSH, la société spécialisée dans le chiffrement. Ce partenariat avec SSH nous ouvre notamment des portes en entreprise, ou auprès des agences gouvernementales recherchant des communications sécurisées. Nous avons plusieurs autres discussions et d'ailleurs, ils se sont montrés très intéressés à l'occasion de cette édition du Mobile World Congress ».

Au passage, Jolla confirme vouloir sortir sa tablette. La voici d'ailleurs en vidéo ci-dessous.



A lire également:
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top