Après Nokia, la société Intel abandonnera-t-elle MeeGo ?

0
0082000004013138-photo-meego-sq.jpg
Le système MeeGo est-il finalement voué à l'échec ? Il semblerait en tout cas qu'Intel ne souhaite plus continuer ses investissements face à la rude concurrence du marché.

Lancé lors du Mobile World Congress 2010, MeeGo est le fruit d'un partenariat entre Nokia et Intel. Face à la montée en puisse d'iOS et d'Android, les deux parties avaient en effet décidé de rassembler les développements de Maemo et Moblin afin de proposer une solution alternative fonctionnant aussi bien sur les processeurs Intel Atom que sur les architectures ARM.

Douze mois plus tard, Nokia dévoilait une toute autre stratégie en annonçant son partenariat avec Microsoft pour ses prochains smartphones. Stephen Elop, PDG du constructeur finlandais, expliquait que le Nokia N9 serait le seul terminal de Nokia embarquant MeeGo, les autres smartphones haut de gamme accueillant Windows Phone. Paul Otellini, PDG d'Intel, affirmait au mois de mai qu' « avec du recul, Nokia n'était pas le bon partenaire », ajoutant que cet accord s'est traduit par un ralentissement des travaux sur la prochaine plateforme mobile Medfield.

Selon le site Internet Digitimes, Intel arrêterait temporairement les travaux sur le système MeeGo, une initiative qui s'expliquerait par le manque de partenaires intéressés par la plateforme. Le fabricant souhaiterait alors davantage se concentrer sur ses produits qui seront commercialisés l'année prochaine avec les systèmes Android et Windows Phone. Si Intel affirme ne pas avoir abandonné le projet, aucun terminal accueillant MeeGo ne s'est pour l'heure véritablement démarqué de la concurrence ou n'a bénéficié de véritablement campagne promotionnelle.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page