🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Top 5 des smartphones qui nous ont bluffés au premier semestre 2021

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
03 septembre 2021 à 10h12
7
Xiaomi Mi 11 Ultra test © © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Et pourquoi ne pas profiter de la rentrée pour faire le bilan du premier semestre 2021 ? Depuis janvier, Clubic a testé pas moins de 34 smartphones sur plus d’une centaine sortis par des constructeurs très, très en forme.

Pour vous aider à choisir le compagnon idéal de vos vacances, nous vous proposons de revenir sur 5 smartphones qui nous ont particulièrement plu jusqu’à présent en 2021.

5 - realme GT 5G : des performances explosives à petit prix

realme GT 5G
  • Performances globales
  • realmeUI 2.0
  • Qualité de l'écran

À défaut d’être un parangon d’originalité, le realme GT est un smartphone très convaincant sur bien des aspects. On apprécie sa construction soignée, la puissance de traitement de son électronique ainsi que la qualité de l’écran Super AMOLED. De même, la charge rapide SuperDart 65 Watts fait partie de ses incontestables atouts.

Afin de contenir son prix, realme a du faire quelques économies. Sans aucun doute possible, elles se portent sur l’aspect photographique. Bien qu’elle ne soit pas mauvaise, la caméra dorsale déçoit un peu surtout lorsqu’on la compare à celle du realme 8 Pro 5 G. Les images restent bonnes, mais à notre avis améliorables. Un peu comme l’autonomie, dans la moyenne de ce que propose la concurrence.

À défaut d’être un parangon d’originalité, le realme GT est un smartphone très convaincant sur bien des aspects. On apprécie sa construction soignée, la puissance de traitement de son électronique ainsi que la qualité de l’écran Super AMOLED. De même, la charge rapide SuperDart 65 Watts fait partie de ses incontestables atouts.

Afin de contenir son prix, realme a du faire quelques économies. Sans aucun doute possible, elles se portent sur l’aspect photographique. Bien qu’elle ne soit pas mauvaise, la caméra dorsale déçoit un peu surtout lorsqu’on la compare à celle du realme 8 Pro 5 G. Les images restent bonnes, mais à notre avis améliorables. Un peu comme l’autonomie, dans la moyenne de ce que propose la concurrence.

Realme devient un acteur très, très important de l’industrie du smartphone. Ultra populaire en Inde, notamment, la marque opère une percée sans précédent en Europe en 2021 grâce à de nombreux produits bien positionnés.

Des sorties récentes de realme, nous retenons essentiellement le realme GT 5G. Un smartphone qui s’insère assez étrangement dans la gamme du constructeur, mais qui semble bien parti pour reprendre un flambeau délaissé depuis trop longtemps par un certain OnePlus. À savoir : le flagship killer.

Pour moins de 400€, le realme GT 5G vous offre le meilleur processeur du marché — à savoir le Snapdragon 888, compatible 5G. Il bénéficie aussi d’un bel écran AMOLED 120 Hz, deux haut-parleurs et un appareil photo principal de 64 mégapixels qui fait parfaitement l’affaire en journée.

Autre atout majeur : sa batterie. Pas nécessairement impressionnante en termes de capacité (4 500 mAh), elle peut toutefois être rechargée totalement en 35 minutes. Du jamais vu à ce prix.

Ajoutons la présence — salvatrice ! — d’une prise jack, et nous obtenons rien de moins que l’un des smartphones les plus impressionnants de 2021.

4 - Asus Zenfone 8 : enfin un haut de gamme compact

Asus Zenfone 8
  • Utilisable à une main
  • Très bon écran…
  • Des performances haut de gamme

Asus s'est lancé dans un pari risqué cette année. Mais il s'est aussi assuré de mettre toutes les chances de son côté. Oui, le Zenfone 8 est un smartphone compact. Mais c'est aussi un smartphone haut de gamme, qui ne démérite certainement pas au rang de ses performances ou de la qualité de son écran.

Bien entendu, ce n'est pas l'appareil le plus sexy du marché. Un peu simpliste, il manque aussi d'audace du côté de la photo… Mais nous ne pouvons au final rien lui reprocher en termes de qualité.

Seule ombre au tableau ? Son autonomie. Un peu juste, la batterie du smartphone vous accompagnera rarement plus d'une journée complète. Un compromis à garder en tête au moment de passer à l'achat, même si pour le prix qu'en demande Asus, le Zenfone 8 reste une très bonne affaire.

Asus s'est lancé dans un pari risqué cette année. Mais il s'est aussi assuré de mettre toutes les chances de son côté. Oui, le Zenfone 8 est un smartphone compact. Mais c'est aussi un smartphone haut de gamme, qui ne démérite certainement pas au rang de ses performances ou de la qualité de son écran.

Bien entendu, ce n'est pas l'appareil le plus sexy du marché. Un peu simpliste, il manque aussi d'audace du côté de la photo… Mais nous ne pouvons au final rien lui reprocher en termes de qualité.

Seule ombre au tableau ? Son autonomie. Un peu juste, la batterie du smartphone vous accompagnera rarement plus d'une journée complète. Un compromis à garder en tête au moment de passer à l'achat, même si pour le prix qu'en demande Asus, le Zenfone 8 reste une très bonne affaire.

Asus poursuit son bonhomme de chemin en déclinant sa gamme entre les smartphones gaming (le ROG Phone 5) et des modèles plus grand public avec les Zenfone.

Avec sa dernière génération, Asus change radicalement ses habitudes, et fait d’un smartphone compact son fer de lance.

Voyez plutôt : le Zenfone 8 mesure moins de 15 cm de haut pour 6,8 cm de large. Son écran (Super AMOLED 120 Hz) dispose d’une diagonale de 5,9 pouces qui offre un bon compromis entre confort de lecture et usage à une main.

Côté performances, le Zenfone 8 n’a rien à envier à d’autres modèles haut de gamme. Il est pourvu, lui aussi, d’un Snapdragon 888, et peut monter jusqu’à 16 Go de RAM. Sa batterie de 4 000 mAh est peut-être un peu juste pour tenir plus d’une journée entière, mais c’est bien naturel pour un téléphone de cette taille.

Enfin le smartphone, s’il est loin d’être le photophone le plus impressionnant du marché, est aussi à l’aise avec son grand-angle que son ultra grand-angle. Une qualité suffisamment rare pour être soulignée.

3 - Poco F3 : un équilibriste délicat

Poco F3
  • Design agréable
  • Écran quasi parfait…
  • Des performances explosives !

Impressionnant. S’il ne devait rester qu’un mot au terme de notre moment passé avec le POCO F3, nous choisirions celui-ci.

Presque imbattable, au même prix, sur la qualité de son écran, la vélocité de son processeur et l’autonomie qu’il parvient à conserver malgré une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz, le F3 n’entame notre enthousiasme qu’à la marge, avec ses capteurs photo secondaire et tertiaire.

Les plus pointilleux trouveraient sans doute à redire quant à l’absence de port jack ou l’incompatibilité à la recharge sans-fil. Mais il faut se souvenir que le POCO F3 est vendu 369€. Et qu’à se tarif-là, on a rarement vu un smartphone aussi ambitieux.

Impressionnant. S’il ne devait rester qu’un mot au terme de notre moment passé avec le POCO F3, nous choisirions celui-ci.

Presque imbattable, au même prix, sur la qualité de son écran, la vélocité de son processeur et l’autonomie qu’il parvient à conserver malgré une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz, le F3 n’entame notre enthousiasme qu’à la marge, avec ses capteurs photo secondaire et tertiaire.

Les plus pointilleux trouveraient sans doute à redire quant à l’absence de port jack ou l’incompatibilité à la recharge sans-fil. Mais il faut se souvenir que le POCO F3 est vendu 369€. Et qu’à se tarif-là, on a rarement vu un smartphone aussi ambitieux.

Si on nous avait fourni le POCO F3 sans nous indiquer son prix, jamais nous n’aurions deviné qu’il se négociait sous les 370€. Adapté du Redmi K40 lancé quelques mois plus tôt en Chine, le smartphone cumule design élégant, performances explosives, excellente autonomie et écran (presque) parfait.

Un vrai coup d’éclat dont nous sommes tombés amoureux, même si contrairement au realme GT 5G, il fait l’impasse sur une prise jack.

Sur le papier moins bien doté côté performances (on est ici sur un Snapdragon 870), il reste suffisamment bien armé pour propulser la moindre application ou n’importe quel jeu disponible sur Android.

Enfin s’il n’est sûrement pas le téléphone le plus à l’aise en photographie, il nous satisfait amplement pour peu que l’on s’en tienne au capteur grand-angle.

Dommage que l’interface MIUI soit toujours aussi chargée en applications préinstallées. Par chance, toutes peuvent être supprimées sans difficulté.

2 - OnePlus 9 Pro : la montée en gamme tant attendue

OnePlus 9 Pro
  • Finitions et design soigné
  • Superbe écran
  • Performances au top

Le OnePlus 9 Pro est un smartphone haut de gamme qui ne fait presque aucune concession. Comme chaque année, le constructeur chinois reprend les forces de ces modèles précédents et vient améliorer point par point leurs faiblesses. Cette année, OnePlus fait un bond significatif en photo grâce à son partenariat avec Hasselblad. Le OnePlus 9 Pro n'a ainsi plus à rougir face à ses concurrents directs sur ce point, même si une marge de progression existe encore sur les clichés nocturnes. On a hâte de voir le futur de ce partenariat prometteur.

En revanche, on regrette que l'autonomie du OnePlus 9 Pro ne tienne pas ses promesses. Avec une journée à une journée et demie au maximum, elle est même en retrait par rapport au 8 Pro. Pour le reste, c'est un sans faute. Du design premium en passant par un écran parfait, des performances impressionnantes, une interface plaisante et même des haut-parleurs convaincants. Il ne manquait pas grand-chose au OnePlus 9 Pro pour obtenir a note maximale.

Le OnePlus 9 Pro est un smartphone haut de gamme qui ne fait presque aucune concession. Comme chaque année, le constructeur chinois reprend les forces de ces modèles précédents et vient améliorer point par point leurs faiblesses. Cette année, OnePlus fait un bond significatif en photo grâce à son partenariat avec Hasselblad. Le OnePlus 9 Pro n'a ainsi plus à rougir face à ses concurrents directs sur ce point, même si une marge de progression existe encore sur les clichés nocturnes. On a hâte de voir le futur de ce partenariat prometteur.

En revanche, on regrette que l'autonomie du OnePlus 9 Pro ne tienne pas ses promesses. Avec une journée à une journée et demie au maximum, elle est même en retrait par rapport au 8 Pro. Pour le reste, c'est un sans faute. Du design premium en passant par un écran parfait, des performances impressionnantes, une interface plaisante et même des haut-parleurs convaincants. Il ne manquait pas grand-chose au OnePlus 9 Pro pour obtenir a note maximale.

Évidemment, le changement de philosophie de OnePlus ne plait pas à tout le monde. L’entreprise s’était d’abord posée comme une alternative attractive aux Samsung, Apple, LG et consorts avant de, finalement, plonger dans le même bassin.

Mais toujours est-il que le passage de OnePlus dans le segment du très haut de gamme s’effectue cette année sans anicroche. Là où le OnePlus 8 Pro n’était pas encore tout à fait irréprochable l’an passé, ce nouveau modèle répond à toutes nos attentes.

Fort d’un partenariat inédit noué avec l’opticien Hasselblad, OnePlus propose un smartphone haut de gamme impressionnant sur tous les aspects, et notamment en photographie.

Compatible QHD+ et 120 Hz, son écran est un véritable régal à utiliser au quotidien. Pour couronner le tout, il répond aussi à la certification IP68 (étanchéité) et peut être rechargé sans-fil jusqu’à 50 W. Un must have.

1 - Xiaomi Mi 11 Ultra : l’OVNI qui les surclasse tous

Xiaomi Mi 11 Ultra
  • Le meilleur photophone du marché
  • Très à l’aise en vidéo
  • Un écran fascinant…

Nous étions déçus, l’an dernier, de voir que le Mi 10 Ultra ne quitterait finalement pas les frontières de la Chine. Mais Xiaomi s’est rattrapé de la plus belle des manières en nous offrant le Mi 11 Ultra cette année.

Meilleur écran, meilleur son, meilleurs appareils photo… le dernier-né de Xiaomi a tout pour lui. Enfin presque, car il nous faut bien être honnêtes et pointer — aussi — ses défauts. Qu’on se le dise : le Mi 11 Ultra ne conviendra pas aux personnes qui recherchent d’abord un smartphone compact, ou qui veulent pouvoir éviter la route d’un chargeur pendant plus d’une journée complète.

En effet l’autonomie est l’énorme ombre au tableau du Mi 11 Ultra. Ça et sa grande propension à la chauffe quand il est sous pression. On pourrait également rajouter à ces points noirs son design qui, clairement, ne plaira pas à tout le monde. Mais il s’agit là d’un critère plus subjectif qui n’entre pas forcément en ligne de compte pour tous et toutes.

Nous étions déçus, l’an dernier, de voir que le Mi 10 Ultra ne quitterait finalement pas les frontières de la Chine. Mais Xiaomi s’est rattrapé de la plus belle des manières en nous offrant le Mi 11 Ultra cette année.

Meilleur écran, meilleur son, meilleurs appareils photo… le dernier-né de Xiaomi a tout pour lui. Enfin presque, car il nous faut bien être honnêtes et pointer — aussi — ses défauts. Qu’on se le dise : le Mi 11 Ultra ne conviendra pas aux personnes qui recherchent d’abord un smartphone compact, ou qui veulent pouvoir éviter la route d’un chargeur pendant plus d’une journée complète.

En effet l’autonomie est l’énorme ombre au tableau du Mi 11 Ultra. Ça et sa grande propension à la chauffe quand il est sous pression. On pourrait également rajouter à ces points noirs son design qui, clairement, ne plaira pas à tout le monde. Mais il s’agit là d’un critère plus subjectif qui n’entre pas forcément en ligne de compte pour tous et toutes.

Le Mi 11 Ultra n’est pas le téléphone le mieux noté de nos colonnes. En cause une autonomie un poil faiblarde pour un téléphone vendu 1200€. Mais impossible de nous le sortir de la tête.

Le fait est qu’avec son smartphone ultra haut de gamme, Xiaomi a osé quelque chose de différent. Certes, la mode est au photophone. Mais combien se donnent réellement la peine de révolutionner la pratique de la photographie au smartphone ? Le Mi 11 Ultra ne recule devant rien. Évidemment doté de toutes les dernières technologies, il se targue aussi d’embarquer le plus gros capteur photo du marché (1/1.12", 50 mégapixels, photosites de 2.8 µm). Les capteurs secondaires et tertiaires ne sont pas en reste et affichent tous 50 mégapixels.

Pour résumer : le Mi 11 Ultra est à l’aise dans absolument toutes les situations. De jour, de nuit, en grand-angle, en zoom (jusqu’à 10x en optique et 120x en numérique) ou en vidéo, il est tout simplement irréprochable.

Ceci étant dit, il faudra évidemment garder en tête que le Xiaomi Mi 11 Ultra est un véritable monstre — au sens propre. Immense, très lourd, il est aussi équipé d’un module photo très proéminent qui n’est pas des plus esthétiques. Mais vous n’êtes pas en train de lire un comparatif des plus beaux smartphones de l’année, si ?

realme GT 5G
realme GT 5G
Smartphone
date de sortie : 10-03-2021
Voir la fiche produit
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
Ducatevo
Que du chinois !!! Y’en à marre…
Nuclear_Electron
Mdr grâce à eux vous avez généralement un smartphone bon marché avec des performances très corrects contrairement à une ‹  › pomme ‹  › (au même titre que Samsung) qui elle n’hésite pas à nous faire surpayer ses produit. Si vous n’aimez pas les smartphones chinois c’est votre droit mais ne vous trompez d’ennemis c’est nos entreprises qui leur ont donner des parts de marché il y a maintenant moins d’une dizaine d’années de plus vous ne pouvez pas nier que leurs smartphone sont généralement de bonne qualité
Ubwi
@ducatevo<br /> Si vous aviez du français en vente vous seriez le premier à hurler pour le prix alors bon, rien à dire <br /> Un PC de luxe avec une configuration simple ? Marque Cottin par exemple… Prix très sympas <br /> Un lave vaisselle ? Le petit " Bob " 449 € pour… 2 couverts et taillé pour un studio !<br /> Ben oui, " c’est trop cher " je sais, alors les chinois ils sont supers sympas de moins marger que les Apple et Samsung pour VOUS aider à avoir un truc bien et pas cher
yatto
Roh, mauvaise langue, le lave-vaisselle Bob commence à 290€ (puis 330€ après la période de lancement), les 450€ c’est avec plein d’options un peu gadget comme les bluetooth et des couleurs flashy Comparateur d'offres Bob le mini lave-vaisselle - Daan Tech<br /> Les smarphones chinois, OK, mais y’a un truc que je trouve particulièrement mystérieux, c’est que certains d’entre eux, surtout les Oppo, OnePlus et Huawei, ont des difficultés avec certaines applications qui utilisent les Google Play Services (notamment Signal). Souvent Signal et d’autres applis «&nbsp;moins populaires&nbsp;» comme ça ne reçoivent pas les messages en push, c’est très énervant, et ça j’arrive toujours pas à expliquer pourquoi.<br /> Je pourrais conseiller ces smartphones ci-dessus à mon entourage ; mais en tant que nerd fini je préfèrerais toujours un smarphone avec une rom 100% clean comme les Pixel de Google, ou dans une moindre mesure les Sony Xperia (si seulement ils n’étaient pas si chers… enfin le 10 III «&nbsp;ça va&nbsp;», mais bon il a quelques autres défauts)
jedi1973
ben c’est que ailleurs, c’est soit ca existe pas, soit c’est trop chere. On attend toujours un smartphone Archos ( Francais) digne de ce nom. Sinon tu as toujours les valeurs sur comme Samsung, coréen, mais ca reste asiatique. Sinon prend Apple. mais c’est pas dans le budget d’un bon nombre…
mrassol
yatto:<br /> comme ça ne reçoivent pas les messages en push, c’est très énervant, et ça j’arrive toujours pas à expliquer pourquoi.<br /> C’est les applis qui se mettent en veille, ca se paramètre, c’est typique des marques chinoises
neaufles
Il ne faudrait pas faire de la désinformation, avec Huawei aucun problème avec les apps et surtout fonctionne très bien pour signal
Voir tous les messages sur le forum

Derniers articles

Google VPN : prix, fonctionnalités, intégration à Google One, tout savoir sur le VPN de Google
Les mille et une vies d'ARCA Space : des fusées ou des arnaques ?
Des écrans PC toujours plus performants et spectaculaires en 2023
Pioneer 4 et Luna 2 : c'est si dur de viser la Lune
C'est la course aux lanceurs au méthane… Mais qui sera le premier à atteindre l'orbite ?
Une année 2023 timide pour les téléviseurs et technologies d'affichage ?
XCOR et le Lynx, l'avion-fusée qui n'a jamais pu tutoyer l'espace
Exploration, astronautique, tourisme spatial : à quoi vous attendre dans l’espace en 2023 ?
Le bilan spatial astro 2022, ça s'est passé au-dessus de nos têtes
Pourquoi vous ne devriez pas faire confiance à votre fournisseur de messagerie
Haut de page