Wiko lance son Tommy, smartphone Android à moins de 130 euros

01 août 2016 à 17h03
0
Wiko étoffe ses gammes avec l'annonce officielle du Tommy, un smartphone Android 6.0 de 5 pouces à dalle IPS, attendu à moins de 130 euros.

Aperçu en début d'année à l'occasion du Mobile World Congress, le Tommy de Wiko débarque dans les étals à la faveur de l'été. Décliné en plusieurs coloris et agrémenté d'un revêtement soft touch, il vise les jeunes et les primo-accédants, avec un prix public annoncé à 129,90 euros.

015E000008511834-photo-wiko-tommy.jpg

Pour ce prix, Wiko propose un écran HD (1280 x 720 pixels) de 5 pouces (12,7 cm) à dalle IPS, soutenu par un processeur Snapdragon 212 (quadri-coeurs en Cortex A7 à 1,3 GHz), 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage extensibles par le biais d'une carte microSD (jusqu'à 64 Go).

Doté d'une batterie 2500 mAh qui porte son poids à 165 grammes, le Tommy dispose d'un appareil photo dorsal de 8 mégapixels, doublé d'un capteur 5 mégapixels en façade, avec un mode permettant d'utiliser l'écran pour éclairer ses selfies en conditions de basse luminosité. Compatible avec les réseaux 4G et doté de deux microphones, il vient équipé de la dernière version en date d'Android (6.0 Marshmallow).


01C2000008511836-photo-wiko-tommy.jpg




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top