Wiko lance son Tommy, smartphone Android à moins de 130 euros

01 août 2016 à 17h03
0
Wiko étoffe ses gammes avec l'annonce officielle du Tommy, un smartphone Android 6.0 de 5 pouces à dalle IPS, attendu à moins de 130 euros.

Aperçu en début d'année à l'occasion du Mobile World Congress, le Tommy de Wiko débarque dans les étals à la faveur de l'été. Décliné en plusieurs coloris et agrémenté d'un revêtement soft touch, il vise les jeunes et les primo-accédants, avec un prix public annoncé à 129,90 euros.

015E000008511834-photo-wiko-tommy.jpg

Pour ce prix, Wiko propose un écran HD (1280 x 720 pixels) de 5 pouces (12,7 cm) à dalle IPS, soutenu par un processeur Snapdragon 212 (quadri-coeurs en Cortex A7 à 1,3 GHz), 1 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage extensibles par le biais d'une carte microSD (jusqu'à 64 Go).

Doté d'une batterie 2500 mAh qui porte son poids à 165 grammes, le Tommy dispose d'un appareil photo dorsal de 8 mégapixels, doublé d'un capteur 5 mégapixels en façade, avec un mode permettant d'utiliser l'écran pour éclairer ses selfies en conditions de basse luminosité. Compatible avec les réseaux 4G et doté de deux microphones, il vient équipé de la dernière version en date d'Android (6.0 Marshmallow).


01C2000008511836-photo-wiko-tommy.jpg




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
scroll top