NSA : un plan pour espionner les mobinautes à travers les applications Android

25 mai 2015 à 10h42
0
De nouvelles informations dévoilées par Edward Snowden mettent en lumière un programme élaboré par la NSA, et visant à espionner les utilisateurs de smartphones via des applications Android.

Publiés par le site The Intercept, des documents dévoilés par le lanceur d'alerte Edward Snowden mettent en lumière un plan conçu par la NSA entre 2011 et 2012. Ce dernier, nommé Irritant Horn, avait pour but d'intercepter des données transitant entre une application installée sur le smartphone d'un utilisateur et les serveurs auxquels elle est rattachée. Il s'agissait ni plus ni moins que de mettre en place une attaque informatique de type « man in the middle », ce qui nécessitait d'injecter des logiciels malveillants au sein des applications.

01F4000008048910-photo-irritant-horn.jpg

Et c'est justement ce qu'explique le projet Irritant Horn : les documents top secret détaillent les plans de la NSA, qui n'était d'ailleurs pas la seule dans le coup. Les services secrets du Canada, du Royaume-Uni, de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie souhaitaient attaquer Google Play, mais également la plateforme d'applications Android de Samsung, dans le but de mettre en place des malwares.

La France visée

Les documents détaillent la marche suivie : en piratant les serveurs des applications, la NSA peut injecter des logiciels malveillants à la source, sans pour autant compromettre les apps elles-mêmes. Résultat : le mobinaute pense télécharger un programme sain sur une plateforme de confiance, mais ce n'est pas le cas car ce dernier est, en réalité, fourni par la NSA.

Une démarche justifiée par la volonté de lutter contre le terrorisme, et d'explorer de nouvelles techniques d'espionnages : les évènements du « printemps arabe », qui avait démarré en décembre 2010 en Tunisie, sont présentés comme l'élément déclencheur du projet. Mais la France faisait également partie des pays ciblés lors de la présentation d'Irritant Horn.

01F4000008048908-photo-irritant-horn-1.jpg

Si le site The Intercept a tenté d'interroger les différents organismes concernés par ce projet, qu'il s'agisse des agences de renseignement ou des entreprises hébergeant des applications Android ciblées par Irritant Horn, il n'a pas été en mesure d'obtenir le moindre commentaire. De fait, impossible de savoir si le projet de la NSA est passé, un jour, de la théorie à la pratique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top