Galaxy Note 4 : un lancement prévu le 17 octobre en France

le 03 octobre 2014 à 11h51
0
Dévoilé début septembre à l'occasion de l'iFA, le Samsung Galaxy Note 4 fera ses débuts sur le marché à partir du 17 octobre prochain.

La période de lancement de la nouvelle phablet de Samsung se déroulera du 29 septembre au 5 novembre, comme l'indique le calendrier récemment mis en ligne par l'entreprise. La Corée du Sud est servie en premier, tandis que l'Amérique Centrale pourra acquérir le terminal en tout dernier.

01F4000007659005-photo-galaxy-note-4-calendrier-de-sortie.jpg

Le Galaxy Note 4 dispose d'un écran de 5,7 pouces Super AMOLED Gorilla Glass 3, affichant une définition de 2560 x 1440 pixels, c'est-à-dire du QuadHD. On trouve également un processeur Snapdragon 805 cadencé à 2,7 GHz, 3 Go de RAM, un GPU Adreno 420, deux capteurs photos de 16 et 3,7 mégapixels et une batterie de 3220 mAh. Côté connectiques, on dispose du Wi-Fi, de l'USB 3.0, du Bluetooth 4.0 et de la 4G LTE catégorie 6, le tout sous Android 4.4.

Pour ce qui est du prix, les premiers sites qui permettent de précommander le terminal le proposent aux environs de 750 euros pour sa version 32 Go.

Samsung Galaxy Note 4 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

Découvrez le Galaxy Note 4 en vidéo :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Smartphone Android
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
IBM :
Une IA créée par Google prouve plus de 1200 théorèmes mathématiques
Apex Legends n'en finit plus de chuter
Le stockage gratuit de Samsung Cloud passe de 15 à 5 Go
Facebook : 2 milliards de comptes supprimés en 2019
Les Google Glass 2 sont disponibles pour les entreprises
Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
scroll top