Xiaomi Mi4 : smartphone de luxe à prix plancher

22 juillet 2014 à 10h27
0
Le fabricant chinois Xiaomi vient de lever le voile sur son dernier smartphone, le Mi4. Il associe des composants dernier cri à un écran de 5 pouces et devrait être lancé à prix plancher... mais avec une disponibilité très limitée en Occident.

0190000007518285-photo-xiaomi-mi4.jpg

Encore peu connu en France, le chinois Xiaomi se permet de tailler des croupières à des géants tels qu'Apple et Samsung sur son marché domestique. La firme a ainsi indiqué mardi avoir vendu la bagatelle de 26 millions de terminaux sur les six premiers mois de l'année, principalement en Chine et en Asie du Sud-Est. Elle présentait dans le même temps son nouveau smartphone vedette, le Mi4, qui se veut la réunion des composants dernier cri du moment.

0190000007518287-photo-xiaomi-mi4.jpg

La fiche technique se révèle en effet alléchante : processeur SnapDragon 801 cadencé à 2,5 GHz, 3 Go de mémoire vive, de 16 à 64 Go de stockage, compatibilité avec les réseaux 4G et duo de capteurs photo CMOS fournis par Sony, avec 13 mégapixels au dos et 8 mégapixels en façade. Le capteur dorsal est associé à une optique ouvrant à f/1.8 et saura filmer en 4K. Cette configuration anime un écran de 5 pouces (12,7 cm), fourni par Sharp et affichant 1920 x 1080 pixels. La couche tactile sera utilisable avec des gants, comme sur le Mi3.

0190000007518289-photo-xiaomi-mi4.jpg

L'ensemble vient équipé d'Android en version 4.4, surmonté de la couche logicielle maison, MIUI, en version 6. Xiaomi évoque par ailleurs une batterie de 3080 mAh, associé à une charge rapide, permettant de retrouver 60% de l'autonomie en seulement 1 heure. Le poids du Mi4 est donné à 149 grammes.

0190000007518297-photo-xiaomi-mi4.jpg

Côté design, Xiaomi a fait le choix d'un téléphone sobre, fin, avec des bords en métal agrémentés d'un léger biseau qui évoqueront sans doute quelques souvenirs aux possesseurs d'iPhone, et deux coloris : noir ou blanc. La coque arrière sera amovible et pourra être remplacée par des modèles plus « exotiques » avec, entre autres exemples donnés par le fabricant, des finitions bois, jean ou métal.

0190000007518477-photo-xiaomi-mi4.jpg

Xiaomi évoque également l'arrivée de son premier bracelet dédié au suivi de l'activité physique (un smart wristband), annoncé à 79 RMB, soit... 10 euros. Résistant à l'eau (IP67), il permettra notamment de déverrouiller son téléphone sans avoir à entrer un code sur l'écran.

07518447-photo-bracelet-connect-xiaomi.jpg

Sur le plan technique, on pourrait penser que le constructeur chinois se limite ici à une mise à jour vers des composants dernier cri de son Mi3, lancé en septembre dernier. Dans sa présentation, Xiaomi insiste toutefois sur une proposition de valeur qui dépasserait largement le plan du hardware, en associant étroitement le matériel au logiciel et à des services en ligne dédiés.

0190000007518363-photo-xiaomi-mi4.jpg

Au delà de la configuration, le vrai différenciateur du Mi4 (vis à vis des grandes marques mais aussi de nouveaux venus tels que le OnePlus One) serait donc la nouvelle version de la surcouche maison, MIUI 6, dont le lancement interviendra le 16 août prochain. En Chine, le Mi4 sera lancé à un prix défiant toute concurrence : 1999 RMB, soit 240 euros, pour la version 16 Go, et 2499 RMB (300 euros) pour le modèle doté de 64 Go de stockage.

0190000007518455-photo-miui-6.jpg

La donne sera toutefois différente en Europe, où Xiaomi n'assure pas officiellement la distribution. A titre d'exemple, le Mi3 est aujourd'hui disponible via certains revendeurs français, mais à 399 euros, bien loin de son prix de lancement en Chine. il faut également savoir que Xiaomi est un adepte de la vente événementielle, réalisée via son site Web en Chine, avec des vagues de quelques milliers ou dizaines de milliers d'appareils qui s'écoulent alors en quelques secondes.

0190000007518473-photo-xiaomi-mi4.jpg

0190000007518475-photo-xiaomi-mi4.jpg

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page