Guerre des brevets : Eric Schmidt compte soutenir les firmes utilisant Android

09 novembre 2011 à 18h43
0
Google devrait continuer de soutenir les sociétés impliquées dans des procès portant sur la paternité de certains brevets. Eric Schmidt, président du Conseil d'Administration de la firme tiendrait à « cimenter les alliances » formées face à la concurrence.

00FA000002426336-photo-eric-schmidt.jpg
Eric Schmidt vient de réaliser une série de visites en Asie pendant lesquelles le haut-responsable a tenu à apporter son soutien aux « sociétés partenaires » de Google. Le dirigeant a rappelé que ces entreprises « y compris celles présentes à Taiwan profiteront de notre soutien. Par exemple, nous avons pris le parti d'HTC dans sa bataille contre Apple parce que nous pensons que la manière d'agir d'Apple n'est pas correcte ».

Selon Reuters, ce soutien devrait prendre la forme d'un partage d'informations, d'expertises industrielles mais également d'accès aux brevets détenus par Google. Dans ce dernier cas, cette facilité sera permise si une firme utilisant Android pour ses produits fait face à un procès.

Cette aide devrait être bienvenue par HTC mais également par Samsung. Ces deux entreprises sont actuellement confrontées à Apple dans une bataille judiciaire portant sur l'utilisation de brevets.

En outre, lors de ses déplacements, le responsable de Google a tendu la main aux autorités chinoises en expliquant qu'il souhaitait « servir les citoyens chinois dans les limites permises par le gouvernement ». Pour rappel, les relations entre le pays et la firme étaient à l'orage depuis l'affaire du piratage de comptes de messagerie électronique Gmail de certains dissidents chinois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top