MonoDroid : .NET et C# s'invitent sur Android

07 janvier 2011 à 12h05
0
00DC000003897000-photo-monodroid.jpg
L'environnement d'exécution .NET arrive à grands pas sur les smartphones Android. En effet, Miguel de Icaza, connu pour avoir développé le gestionnaire de bureau GNOME et porté .NET sur Linux et iOS, explique sur son blog avoir corrigé les derniers bugs restants . Une phase d'évaluation est désormais ouverte aux développeurs.

Baptisé MonoDroid cet environnement aurait été optimisé pour les smartphones et intégrerait la machine virtuelle de Mono dans son intégralité. Par ailleurs, les interfaces de programmation de Dalvik, gérant la plate-forme Java sur Android, ont été revues pour afficher une compatibilité avec C#. Il sera ainsi possible d'interagir avec ces API de manière quasi-native en utilisant des commandes C#.

Notons l'implementation de la bibliothèque OpenTK (présente dans Windows, Linux ou l'iPhone) pour la prise en charge d'OpenGL. Aussi contrairement à l'iOS, Android est capable d'effectuer des compilations à la volée.

Les développeurs sont invités à tester Monodroid depuis Visual Studio sur Windows ou MonoDevelop sur Mac OS X. Par la suite les outils de MonoDevelop seront portés sur Linux et Windows. Retrouvez davantage d'informations ici.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
scroll top