Seuls 36,2% des smartphones Android sont sur FroYo

03 novembre 2010 à 11h02
0
03704412-photo-android-fragmentation.jpg
Si le système Android de Google a permis d'accélérer la croissance du smartphone tout en offrant une alternative à l'iPhone ou au BlackBerry certains regrettent tout de même que l'écosystème des applications n'ait pas été uniformisé. En effet, depuis la publication de la version 1.5 (Cupcake) en février 2009, nous retrouvons désormais quatre autres déclinaisons d'Android : Cupcake (1.5), Donut (1.6) et Eclair 2.0 et 2.1 et FroYo (2.2). Autant dire qu'il existe plusieurs incompatibilités logicielles qui frustrent plus d'un mobinaute. En effet, si une application initialement conçue pour une version d'Android est assurée de fonctionner correctement sur les moutures ultérieures du système, l'inverse n'est cependant pas vrai.

A l'heure actuelle, les mises à jour du système doivent être effectuées par les fabricants eux-mêmes. En effet, ces derniers rajoutent souvent leurs propres interfaces graphiques (HTC, Motorola Blur) ou leurs propres widgets (Acer Liquid). Les partenaires de Google doivent donc adapter leur développement à celui d'Android, une procédure qui dure bien trop longtemps. Au mois de juin dernier, Dan Morrill, ingénieur chez Google au sein de l'équipe de développement d'Android, expliquait qu'une mise à jour sauvage sur un appareil donné pouvait révéler certains problèmes. « Les terminaux peuvent avoir quelques bugs comme un pilote Bluetooth non fonctionnel ou une interface de programmation de GPS non compatible », déclare-t-il avant d'ajouter : « Les terminaux peuvent ne pas avoir un composant requis pour une application - comme un appareil photo (...et) ajouter ou altérer des API qui ne sont pas livrées en standard avec Android ».

En se basant sur les données récupérées par l'Android Market pendant deux semaines, Google a publié quelques statistiques permettant d'illustrer cette fragmentation. Avec 40,8% de parts de marché, Android 2.1 est la version la plus utilisée devant FroYo (36,2%), Donut (15,0%) et Cupcake (7,9%). Android 2.3 (Gingerbread) serait pour sa part prévu pour le quatrième trimestre de cette année. Selon certaines rumeurs, cette version présenterait une toute nouvelle interface utilisateur, une initiative visant précisément à décourager les fabricants de développer leurs propres couches logicielles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top