Honor : vers une nouvelle gamme de smartphones avec les services Google et le PlayStore

20 janvier 2021 à 16h55
0

La société Honor, récemment devenue indépendante de sa maison mère Huawei, plancherait actuellement sur une nouvelle gamme de smartphones équipée des services de Google.

En se séparant de Huawei, la marque Honor s'est libérée des restrictions mises en place par l'administration américaine et imposées à son ancienne maison mère. Elle est donc en mesure de travailler avec des sociétés américaines.

Le Play Store de retour sur Honor

La marque Honor est désormais gérée par Shenzhen Zhixin New Information Technology, une nouvelle entreprise issue d'un consortium composé d'une trentaine d'entités, qui aurait racheté Honor à Huawei pour l'équivalent de 12,7 milliards d'euros. La somme n'a toutefois pas été confirmée par le géant chinois.

Devenue indépendante, Honor peut échapper aux sanctions du gouvernement américain, lesquelles entrent plus globalement dans une bataille commerciale avec la Chine. En d'autres termes, la marque n'est pas (encore ?) placée sur liste noire, et peut donc travailler avec des entreprises américaines.

Aussi, la société devrait être en mesure de proposer les services de Google, notamment le PlayStore, sur ses prochains smartphones. Selon le blog russe Kommersant, de nouveaux terminaux pourraient ainsi être lancés en Russie au printemps, profitant par la suite d'une disponibilité étendue.

Honor prend son envol... Jusqu'à quand ?

D'après les informations recueillies via GSM Arena, Honor aurait d'ailleurs choisi de retirer l'App Gallery, la boutique que Huawei s'efforce développer suite au retrait forcé du Play Store, de ses appareils. Il se pourrait aussi que la société fasse fi de l'interface EMUI de Huawei.

Par ailleurs, on le sait, Honor ne dispose plus des puces Kirin de Huawei. Dans un premier temps, c'est donc Mediatek qui fournira les SoC des futurs smartphone de la marque. Mais Honor peut également se payer le luxe de négocier avec le fondeur américain Qualcomm, espérant intégrer les puces Snapdragon à ses prochains terminaux. De quoi lui permettre de faire face à la concurrence sans rougir donc.

Toutefois, en tant que société chinoise, Honor reste à la merci du gouvernement américain. En effet, rappelons que plus récemment, et en plus de Huawei, ZTE, Xiaomi et sept autres entreprises chinoises ont subi de nouvelles interdiction d'investissement de la part des Etats-Unis.

Source : GSM Arena

Modifié le 20/01/2021 à 16h55
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Avis pCloud (2021) : notre test de ce service de stockage en ligne suisse et vraiment sécurisé
Meilleur VPN : comparatif de mars 2021
Jeu vidéo : la rejouabilité est-elle importante pour vous ?
Test MSI Clutch GM41 Lightweight : une souris ultra-légère et confortable
Prises connectées : notre comparatif 2021 pour contrôler à distance sa consommation énergétique
Space Sweepers : une aventure à mille à l'heure chez les ferrailleurs de l'espace
Travail ou jeu vidéo, nos conseils pour passer du temps devant l'écran... sans malmener son corps
Train, car, voiture, avion : que vaut le comparateur de mobilité de la SNCF ?
Comment optimiser la batterie de son Apple Watch ?
ARTE : découvrez le premier numéro de l'émission Twitch dédiée au jeu vidéo
Haut de page