Nokia change (encore) la dénomination de ses téléphones

01 juin 2018 à 15h36
0
00A0000003990970-photo-nokia-logo-sq-gb.jpg
En attendant les premiers smartphones de Nokia tournant sous Windows Phone, le constructeur a décidé de revoir une nouvelle fois la dénomination de ses différents produits.

En 2009, la société avait tenté de clarifier ses différentes familles de téléphones portables en introduisant ou complétant sa longue liste de nouvelles catégories. Ainsi la marque NSeries, introduite en 2005, devait regrouper les terminaux résolument multimédias tandis que ceux du groupe ESeries ciblaient davantage les professionnels, notamment avec l'introduction du push. Si les téléphones de la famille XSeries se tournent davantage vers les jeunes avec la mise en avant des réseaux communautaires, le groupe CSeries rassemble plus ou moins l'ensemble des fonctionnalités de chaque smartphone avec des modèles d'entrée comme de haut de gamme.

00C8000004471682-photo-nokia-500.jpg
Reste que comme l'indique la société sur son blog officiel : « cette classification n'est là qu'à titre indicatif et bien souvent, elle ne reflète pas ce que les gens font réellement avec leur téléphone ». Par ailleurs, le consommateur percevrait toujours le chiffre comme étant un indicateur de performances et de prix. En ce sens, le Nokia C7 devrait être commercialisé au même prix de le E7. Par ailleurs, il est tentant pour le consommateur de rapprocher les modèles C5 et C5-03 bien que ces derniers soient totalement différents.

En partant de ces principes, Nokia a donc revu son modèle de nomenclature et annonce que les prochains téléphones seront donc simplement numérotés de type Nokia 430, Nokia 601 ou Nokia 900. Logiquement la centaine déterminera une classe de terminaux au sein de laquelle Nokia sera en mesure de lancer 99 modèles. Aussi, plus la centaine est élevée, plus le smartphone sera riche en fonctionnalités, moins son prix sera donc abordable.

Le constructeur en profite pour le lancer le Nokia 500, un smartphone d'entrée de gamme doté d'un écran tactile de 3,2 pouces (640x480) et d'un appareil-photo de 5 mégapixels. Le terminal accueille Symbian Anna dotée d'une nouvelle interface utilisateur. Le smartphone est propulsé par une puce cadencée à 1 GHz. Aux 2 Go de mémoire interne nous retrouvons un lecteur de carte microSD ainsi que les connexions WiFi, 3G et Bluetooth 2.1.

Cette nouvelle dénomination n'est cependant pas exempte de failles. L'on se souvient des premiers téléphones du constructeur (Nokia 3310) qui arboraient une nomenclature quasi-similaire apportant donc davantage de confusion. Aussi, si le Nokia 500 est annoncé aujourd'hui, ce dernier restera-t-il plus riche en fonctionnalités et plus cher qu'un éventuel prochain Nokia 110 lancé en 2025 ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google Ventures investit dans un concurrent de Groupon
Google : 900.000 serveurs, 0,01% de l'électricité mondiale
Intégration Skype/Facebook : découverte d'une vulnérabilité
Nokero dévoile un chargeur solaire à petit prix pour téléphones mobiles
Nouvelle interface utilisateur en vue pour Firefox
Licence GPL : Free va finalement publier le code source de la Freebox
Amazon ouvre son Startup Challenge à plus de pays
 Le système de paiement Square annonce 4 millions de dollars de transactions journalières
L'iPhone 5 ne devrait pas arriver avant octobre
Elie Auvray, Jahia :
Haut de page