🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Le marché européen n'est plus un eldorado pour les fabricants de smartphones

21 juin 2022 à 09h40
8
Samsung Galaxy S21 5G © Samsung
© Samsung

Le marché du smartphone en Europe a connu un premier trimestre 2022 difficile, et peu de constructeurs ont réussi à connaître une croissance.

Les fabricants de smartphone n'ont pas fait autant de recettes que d'habitude en Europe. Au premier trimestre 2022, les ventes de mobiles sur le Vieux Continent ont diminué de 12 % par rapport à la même période l'année dernière. Le marché n'avait jamais été aussi bas depuis presque 10 ans, indique une étude de Counterpoint Research.

Xiaomi perd du terrain sur Apple

Samsung reste le numéro 1, mais a vendu 16 % de smartphones en moins qu'au premier trimestre 2021. Le constructeur sud-coréen perd deux points de parts de marché, qui passent de 37 à 35 %. La situation reste cependant maîtrisée pour la marque : plus d'un smartphone vendu sur trois en Europe est un Samsung.

Apple s'en sort mieux que son concurrent et n'enregistre qu'une baisse de 6 % des ventes d'iPhone. Par conséquent, la firme de Cupertino gagne des parts de marché (de 24 à 25 %), puisque l'ensemble du secteur a plus souffert qu'elle.

Xiaomi est le grand perdant du classement. Le constructeur chinois parvient à conserver sa troisième place, mais ses livraisons ont dégringolé de 36 % en ce début 2022. À 19 % de parts de marché au Q1 2021 et talonnant Apple, Xiaomi est largué par l'Américain au Q1 2022 avec 14 % de parts de marché.

Google, Nokia et realme en grande forme

En quatrième place, OPPO conserve ses 6 % de parts de marché, avec une diminution de 8 % de ses ventes.

Une marque parvient quand à elle à tirer son épingle du jeu et à continuer son ascension fulgurante : realme. Le nouveau champion du rapport qualité-prix n'a plus seulement la cote en Chine, mais paraît bien parti pour s'imposer aussi en Europe. La filiale de BBK Electronics, qui détient aussi OPPO, OnePlus, vivo et iQOO, double ses parts de marché de 2 à 4 %. Ses ventes ont progressé de 67 % en un an.

À noter que Google et Nokia ont réalisé une belle performance durant ces trois mois, avec une croissance supérieure à celle déjà remarquable de realme. Mais cela reste insuffisant pour entrer dans le top 5.

Source : Counterpoint

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
HAL1
Assez étonnant de voir le retour de Nokia…
jedig73
nokia et google reste tres tres bas en pourcentage ! donc de belles « performances » restent a relativiser… Perso Xiaomi a remplacé ( ou en phase de remplacer ) Huawei, et je pense que ses prochains smartphones seront assez innovant ( comme le fut Huawei en son temps a partir du p20 et de l’excellentissime P30pro…).
MattS32
Probablement lié à son statut de constructeur européen (même si c’est fabriqué en Chine…), en cette période où on parle de plus en plus de relocalisation.<br /> Et puis il y a aussi le fait qu’ils offrent un plutôt bon rapport qualité/prix, et avec un Android sans surcouche.
Orezzo
Dans le futur la vie privé va être au centre des décisions<br /> la chine va ressembler de plus en plus aux stats<br /> choisir des produits €uropéens sera le meilleur choix
HAL1
MattS32:<br /> Probablement lié à son statut de constructeur européen (même si c’est fabriqué en Chine…)<br /> Oui, il me semble justement que Nokia n’a quasiment plus rien d’européen…
_Yon
Avec des smartphones qui se ressemblent de plus en plus et où il n’y a plus aucune feature exclusive à part le prix, ajouté au contexte pourri de ce début d’année, difficile de se décider à changer de portable en ce moment…<br /> Ajoutez à ça les marques qui font de moins en moins d’effort et font comme les constructeurs auto : des restylages et on comprend pourquoi le marché européen se vautre…
MattS32
Si, c’est quand même « relativement » européen.<br /> Derrière les smartphones Nokia, il n’y a plus la société Nokia historique, qui se concentre sur le marché réseau/télécom, mais la licence sur la marque a été confiée à une autre société finlandaise (HMD Global Oy), fondée par d’anciens de Nokia et qui a repris une partie du personnel et des locaux de Nokia. HMD est détenue par le fond d’investissement de son fondateur (JF Baril, un français), avec des participation minoritaires de Foxconn (15%) et du « vrai » Nokia (10%).<br /> Les smartphones Nokia sont principalement conçus en Europe. Après, ils sont fabriqués en Asie, comme à peu près tous les smartphones.<br /> Mais les smartphones Nokia aujourd’hui sont presque aussi européens que les iPhone sont américains par exemple. C’est pas comme d’autres marques européennes, genre Wiko, qui ne sont que des revendeurs de smartphones conçus et fabriqués en Asie.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cet ancien ingénieur d'Apple révèle pourquoi il était impossible de copier/coller du texte sur le premier iPhone
Samsung Galaxy Watch 5 et 5 Pro : on connaît leur prix, et elles subissent l'inflation de plein fouet
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Nothing phone (1) : pas encore présenté officiellement, vous pouvez déjà le précommander
Le POCO F4 et le POCO X4 GT arrivent avec de nouveaux processeurs et des prix contenus
iOS 16 : cette évolution du système de sauvegarde des données d'un iPhone était très attendue !
Apple publie la bêta 2 d'iOS 16 : voici les nouveautés qui débarqueront sur votre iPhone
La voix de vos aïeux survivra grâce à l'IA d'Alexa
Tensor 2, pas de fulgurance à venir pour le processeur des Pixel 7 Pro ?
OnePlus : cette mise à jour corrige d'importants bugs sur les produits phares de la marque
Haut de page