2022 commence mal pour les fabricants de smartphones

Alexandre Schmid
Publié le 21 avril 2022 à 17h00
© Xiaomi
© Xiaomi

Apple et Samsung résistent bien aux perturbations, mais l'ensemble de l'industrie mobile souffre de la conjoncture défavorable actuelle.

Le marché des smartphones a connu une régression des ventes de l'ordre de 11 % au premier trimestre 2022 par rapport à la même période l'année dernière, nous apprend un rapport du cabinet d'analyse Canalys.

Vers la fin des pénuries de composants ?

Cette baisse s'explique par plusieurs raisons, selon l'experte Nicole Peng. D'abord, la Covid-19 a une nouvelle fois provoqué des confinements et des arrêts des chaînes de production et d'assemblage en Chine, où la majeure partie des stocks est fabriquée.

À cela, il faut ajouter l'incertitude causée par la guerre en Ukraine et la menace de l'inflation, qui n'incitent pas les consommateurs à dépenser de l'argent pour renouveler leur équipement mobile.

Canalys conclut tout de même son rapport avec une pointe d'optimisme en indiquant que la pénurie de composants qui dure depuis deux ans maintenant serait sur le point de se résorber, et que les constructeurs pourraient donc avoir une marge de manœuvre plus intéressante en matière d'innovation et de rapport qualité-prix.

Apple et Samsung encaissent mieux

Les conséquences d'une demande plus faible ont épargné les deux mastodontes du secteur que sont Samsung et Apple, qui ont tous les deux gagné des parts de marché au cours du premier trimestre 2022. Samsung s'adjuge quasiment un quart des ventes (24 %) sur les trois premiers mois de l'année, en progression de deux points en comparaison avec 2021. De son côté, Apple passe de 15 à 18 % de parts de marché.

Si les deux rivaux restent des cadors du segment premium, ils doivent plutôt cette bonne tenue de leurs ventes grâce à leurs modèles de milieu de gamme. Samsung a réussi à monter en puissance avec sa gamme Galaxy A, alors qu'Apple peut compter sur le succès de son iPhone SE pour convaincre les utilisateurs.

Xiaomi (13 %) et OPPO (10 %, incluant les ventes de smartphones OnePlus) perdent un point de part de marché, Vivo recule de 10 à 8 %. En cette période de troubles, les marques plus traditionnelles s'en sortent donc mieux que les acteurs chinois.

Source : Canalys

Alexandre Schmid
Par Alexandre Schmid

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
phoenix2

Tant mieux, ils se sont bien gavé ces dernières années, l’euphorie s’estompe et le smartphone commence à devenir un objet banal, les consciences s’éveillent, à part les quelques frimeurs récalcitrant de la marque du fruit déjà croqué lol, vivement que les phones de luxe repassent sous les 500 balles, ça serait bien pour nos poches et pour la nature.

Voigt-Kampf

Et fin 2022 ils vont annoncer des bénéfices records… J’adore les « ouin ouin » des riches…

donjuju

Aucune évolution technique significative depuis des années ce qui n’est pas le cas des prix qui prennent facile 10% tous les ans !
Tu réfléchis 10 fois avt de dépenser 1000€ dans un portable. Va falloir que les constructeurs arrêtent de vouloir se faire des marges à 2 chiffres sur un produit qui est devenu de 1ère nécessité. Pas étonnant que les Galaxy A soient une réussite. Le vrai problème c’est le prix !

leoucab

c"est simplement un secteur mature ou un smartphone à 250€ est capable d’effectuer l’ensemble des tâches attendues par un acheteur et ou aucune innovation particulière ne peut donner envie à cet acheteur de passer à l’acte si ce n’est par contrainte.

Gh0st_D0g

Oh ben non alors ! C’est honteux, il faut continuer à acheter.

Imaginez les conséquences sur l’emploi. Les pauvres ouvriers qui vont être mis au chômage éco (au mieux), ou licenciés (suite à des restructurations qui ne toucheront pas les hauts placés, bien entendu).

Consommer, c’est sauver les emplois !
La planète, on verra après.

*** Ceci est un message sarcastique ***

utada_hikaru

Les pauvres, les temps sont dur, ils gagnent des milliards, j’ai envie de chialer devant tant de misère.

Adavo

A noter que pour la plupart des smarthones pas cher, le support / mise à jour laisse à désirer voir est absent au bout de 2 ans (et au mieux…) et ensuite ce sont de vrai passoire en terme de sécurité. Or aujourd’hui on fait tout de même beaucoup de choses avec son smartphone (banque, déclaration, gestion courante, achats, …) cela me semble donc dangereux de conserver un smartphone sans aucune mise à jour : qui aujourd’hui tourne encore sous Windows XP ???!!!

Popoulo

Comme si on allait changer de modèle tous les trimestres.

@Adavo : Faux. Maj de sécu sur un S9 (2018) de secours que je possède a été reçue le 1er mars 2022. Le S6 (2015) que j’utilise quotidiennement, dernière maj reçu, janvier 2022.
Après, si tu installes 36 m… par jour, c’est clair que tu compromets un peu la sécurité, qu’il soit récent ou plus ancien surtout quand tu vois les machins que tu trouves sur le store officiel.

PS : j’ai toujours une machine installée en XP qui me sert pour de la récup et certains vieux logiciels qui n’ont pas été mis à jour.

ptitepuce

J’ai un vieux smartphone entrée de gamme (huawei gr5 2017), dernière mise à jour en novembre 2019.

Je pourrais paniquer, et vite courir en acheter un autre, sauf que, le mien fonctionne toujours très bien, je ne suis pas une accro, il me sert avant tout pour sms et téléphoner.
Pour naviguer vite fait sur le net (comme là je réponds depuis le mobile).
Pour savoir quel oiseau chante (birdnet).
Pour me réveiller.

Et les applis que j’ai proviennent majoritairement de fdroid (attitude linuxienne, c’était aussi pour le bloqueur de pubs, indispensable à mes yeux), et, les autres de aurora store (j’ai viré toute la couche google via adb), et, les applis hors fdroid sont des trucs connus (messagerie vocale orange, birdnet, firefox, pixlr, et intermarché).

Tant que le téléphone fonctionne, inutile de claquer 300€.

Ceux qui changent de GSM comme de caleçons, aiment juste être à la mode, rien d’autre, et ont les moyens financiers aussi.

Adavo

Je pense que tu m’accordes le fait que ton utilisation est très spécifique et ni à la portée de tout le monde ni majoritaire. Je préfère ainsi dépenser plus d’argent et garder mon téléphone 6-7 ans avec mise à jour et en changeant la batterie à mi cycle que dépenser moins et me retrouver bloquer dans une vieille version avec très peu de chance d’avoir les mises à jour de sécurité. Par référence dans le domaine Android Samsung fait figure de bon élève avec 4 ans de mise à jour garantie annoncée, alors que la norme était d’environ 2 ans avant…. On peut ne pas être d’accord avec le fait de dépenser cher dans un téléphone tout comme on peut ne pas etre d’accord de dépenser cher dans des sacs, chaussure, tv, hôtels, … chacun a ses préférences et pour ma part je préfère dépenser plus dans un outil que j’utilise au quotidien pendant de nombreuses années que dans une nuit d’hôtel mais je ne critique pas car chacun a ses propres priorités (et ressources bien entendu). La ou je trouve dommage c’est que l’UE dépense beaucoup d’énergie sur un câble usb type c normalisé alors qu’ils auraient du à mon avis combattre le fait de ne plus mettre à jour ses équipements après 1 ou 2 ans… qui est à mon sens bien plus écologique que de simples câbles /-o-\