Un Atom dans un smartphone ? Possible, et même conseillé selon Intel

Alexandre Laurent
04 juin 2010 à 03h54
0
Dévoilée début mai, la nouvelle plateforme Moorestown doit permettre d'aboutir dès le premier semestre 2011 à la commercialisation de smartphones exploitant un processeur Atom de la série des Z600 et son architecture x86. Au Computex de Taipei, Intel a à plusieurs reprises réaffirmé l'intérêt de cette solution, qui offrirait des performances bien supérieures à celles des puces ARM utilisées actuellement dans le monde de la mobilité, avec une consommation électrique particulièrement faible.

Pour étayer ses dires, Intel a procédé à plusieurs démonstrations réalisées à partir d'un terminal signé Aava, un smartphone Android à écran tactile de 3,8 pouces faisant appel à un Atom Z600. Anand Chandrasekher, vice-président senior et directeur général de la division Ultra Mobility d'Intel, a notamment fait tourner World of Warcraft de façon fluide, ou affiché à l'écran une version 1080p d'Avatar sans que l'on observe la moindre saccade. Sur un smartphone, l'utilité reste limitée, mais ces possibilités prendraient tout leur sens sur une tablette tactile, un marché que vise également Intel. « X86 dans un smartphone, c'était une barrière psychologique plus que technique », a déclaré Chandrasekher.

012C000003249736-photo-intel-moorestown.jpg
012C000003249738-photo-intel-moorestown.jpg

Associés au chipset MP20, les Atom Z6xx autoriseraient la mise au point de smartphones offrant jusqu'à dix jours d'autonomie en veille, avec des performances de deux à quatre fois supérieures aux contrôleurs de type PowerVR en matière de 3D. Des promesses convaincantes, qu'il faudra toutefois rapidement concrétiser pour séduire une industrie déjà largement courtisée par le camp de l'architecture ARM, avec des puces comme Tegra ou SnapDragon.

Proposé à des fins de tests aux constructeurs de mobiles depuis le mois de mai, Moorestown est pour l'instant limité, au niveau logiciel, à la prise en charge d'Android et de Meego, l'OS open source codéveloppé par Intel. La prise en charge de Windows interviendra plus tardivement, avec la sortie début 2011 de « Oak Trail », évolution de la plateforme intégrant un nouveau chipset dédié à en étendre les possibilités. A temps pour équiper les tablettes Eee Pad et WindPad d'Asus et MSI ?

012C000003249740-photo-intel-moorestown.jpg
012C000003249742-photo-intel-moorestown.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top