WinRT contre Win32 : et si Microsoft avait vraiment "réimaginé" Windows ?

16 septembre 2011 à 19h05
0
L'introduction de l'interface Metro au sein de Windows 8 constitue sans doute la nouveauté la plus marquante du futur système pour le grand public. Les développeurs retiendront quant à eux l'annonce d'une inévitable transition des Win32, .NET et Silverlight vers le nouveau WinRT .

« Nous avons réimaginé Windows », ont répété comme un leitmotiv les responsables de Microsoft à l'occasion de la conférence Build. Sur le plan des usages, l'éditeur s'engage en effet dans une voie inédite, avec cette interface Metro inspirée de Windows Phone 7 et la prise en charge des processeurs ARM au sein du système. Pour ce faire, de nouveaux outils et un nouveau modèle de programmation ont été élaborés. Centrés autour d'une nouvelle plateforme, dite WinRT pour Windows RunTime, ils posent la question de la continuité avec l'existant. Les fondamentaux de Windows 7 seraient-ils rentrés dans la case legacy (héritage) ? Telle est bien l'impression qui domine à l'issue de la conférence Build.

Bien évidemment, on ne parle pas ici d'une rupture globale et absolue, puisque Windows 8 pourra faire fonctionner toutes les applications conçues pour ses prédécesseurs. Développer en Win32 (ensemble des interfaces de programmation Windows dédiées notamment à C et C++) sera donc tout à fait possible. Contrepartie : les logiciels ainsi créés ne fonctionneront pas sur les architectures ARM. A ce sujet, le message tenu par Microsoft ne laisse place à aucun doute : oui, Win32 sera maintenu le temps qu'il faudra... mais aujourd'hui, la vérité est ailleurs.

04592228-photo-windows-8-winrt-contre-win32.jpg

Cette vérité, c'est évidemment WinRT, qui incarne désormais la plateforme de choix pour qui veut développer des produits Windows et à ce niveau, Microsoft a fait tout son possible pour faciliter l'adhésion des développeurs. La documentation disponible en ligne révèle par exemple qu'une partie des interfaces de programmation issues de Win32 et de .NET ont d'ailleurs été transposées vers WinRT.

Avec Windows 8, on aura donc d'un côté le legacy, avec la possibilité de mettre au point des applications desktop faisant appel aux technologies « classiques » (C et C++ pour les applications Win32, C# et VB pour .Net Silverlight, HTML et JavaScript pour un rendu dans IE), et de l'autre les nouveaux modèles faisant appel à WinRT, destinés aux applications Metro. Les langages en tant que tels n'évoluent pas, mais les interfaces de programmation auxquels ils font appel imposent une nouvelle façon de penser, et donc de faire, avec WinRT comme nouveau pivot. Les trois volets qui composent WinRT (communication et données, graphiques et médias, périphériques et impression) doivent justement permettre d'envisager les scénarios les plus complexes (développement de pilotes par exemple) aussi bien sur des processeurs x86 que sur des puces ARM.

Miguel de Icaza (responsable du projet Mono, une mise en oeuvre open source de .NET) résume, après en avoir analysé en détail les nouveautés, la portée de WinRT avec la conclusion suivante : « Microsoft a créé une nouvelle bibliothèque d'interfaces utilisateurs baptisée WinRT, l'a rendue facile à exploiter depuis .NET, JavaScript et C++ et si vous adhérez à ses lignes de conduite, il publiera votre application sur son AppStore ».

Les habitudes ne seront effectivement pas bousculées puisque tout est fait pour que la transition vers WinRT soit la plus aisée possible. Peut-être est-ce finalement ça, « réimaginer Windows » : réorganiser les actifs existants pour mieux adapter le système aux réalités du marché, qu'il s'agisse de la démocratisation des tablettes ou des nouveaux modèles de distribution de logiciels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top