CES 2012 : Haier attaque le marché des tablettes avec la HaiPad

Alexandre Laurent
Publié le 13 janvier 2012 à 23h43
Haier, spécialiste de l'électroménager, attaque depuis quelques années le marché de l'électronique grand public. Entre autres téléviseurs, il présentait notamment au CES de Vegas la HaiPad, sa première tablette tactile.

Avec un nom pareil, la HaiPad a sucité une certaine attention dans les travées du CES. Difficile en effet de ne pas y voir une allusion à l'iPad d'Apple ! La ressemblance s'arrête toutefois là, puisque la première tablette tactile de Haier adopte le format 7 pouces, une coque en plastique blanc et un écran sous lequel on retrouve les touches de contrôle associées à Android (période pré Ice Cream Sandwich).

On ne connait pas bien le détail des composants de la HaiPad. Tout juste aura-t-on appris que son écran capacitif multipoints affiche une résolution de 1024 x 600 pixels, qu'elle dispose de 16 Go de mémoire Flash et de deux capteurs photo : 3 Mp au dos, 2 Mp en façade. On profitera en outre de cinq coloris au choix, du WiFi et du Bluetooth 2.1.

0190000004877154-photo-haier-haipad.jpg

Haier compte-t-il vraiment lancer cette tablette dans le monde entier ? Interrogés par nos soins, les représentants français assurent que si cela devait être le cas, ce ne serait pas sous son nom, dont la confusion possible avec la tablette vedette d'Apple serait à coup sûr source de problèmes. En revanche, il en ira peut-être différemment en Chine, où HaiPad ne se prononce d'ailleurs pas exactement comme iPad.

Ses chargés de communication ne cachent toutefois pas un certain embarras : alors que la firme tente par tous les moyens de démontrer ses capacités d'innovation et la qualité de ses produits, beaucoup des visiteurs de son stand ne retiennent que cette anecdotique tablette, du fait de son nom.

0190000004877158-photo-haier-haipad.jpg
Alexandre Laurent
Par Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.