La 3G s'invite dans le tunnel sous la Manche à l'occasion des JO

0
Téléphoner ou surfer sur Internet depuis le tunnel sous la Manche est désormais possible suite à l'activation, mercredi, d'équipements chargés de relayer les signaux GSM et 3G sous terre.

Eurotunnel, société en charge de l'exploitation du tunnel sous la Manche, a annoncé mercredi la mise en marche d'équipements spécifiques qui permettent dès à présent aux abonnés des opérateurs Orange, SFR et Bouygues Télécom d'accéder aux réseaux mobiles GSM, 2G et 3G pendant la traversée en train (Eurostar ou Shuttle) du bras de mer qui sépare la France de l'Angleterre. Free Mobile devrait rejoindre le dispositif dans un second Stemps.

05324534-photo-eurotunnel-tgv.jpg

Réalisé en dix mois, le déploiement visait une entrée en fonction du système avant l'ouverture des Jeux Olympiques d'été. Dans un premier temps, seul le tunnel « Sud », qui va de la France vers l'Angleterre, a été couvert. Le tunnel « Nord », qui va dans l'autre sens, sera quant à lui équipé après les JO, précise Eurotunnel.

L'opération a été réalisée en partenariat avec les trois opérateurs par Alcatel Lucent, qui souligne la complexité technique du projet. « Non seulement les trains occupent la plus grande partie du tunnel lors de leur passage mais ils agissent également comme de véritables "cages de Faraday", entraînant une pénétration du signal radio plus faible. Un traitement particulier des ondes a donc été nécessaire pour obtenir une bonne qualité de la transmission, en particulier à l'intérieur des shuttles », fait valoir l'équipementier.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page