La carte SIM, c'est fini ! Qualcomm dévoile l'iSIM, beaucoup plus petite et sécurisée

19 janvier 2022 à 13h45
38
Carte SIM © shutterstock.com
© Shutterstock

Cette nouvelle technologie permet d'intégrer la SIM directement sur le processeur, permettant de gagner de la place dans le smartphone ou dans n'importe quel objet connecté.

Qualcomm vient de planter un nouveau clou dans le cercueil de la vénérable carte SIM avec l'iSIM.

Qualcomm, Samsung et Thales ont dévoilé un premier smartphone équipé d'une iSIM

Conçue en partenariat avec l'opérateur Vodaphone et l'entreprise française spécialisée dans la sécurité Thales, l'iSIM est le successeur de l'eSIM qui permettait déjà de se débarrasser de la traditionnelle puce physique dans son smartphone ou sa tablette .

L'iSIM de Qualcomm vise à intégrer la connectivité cellulaire directement sur le SoC. Cette technologie n'est pas nouvelle puisqu'elle a été évoquée en 2018 déjà par les industriels.

Qualcomm annonce aujourd'hui avoir intégré, avec succès, sa technologie, à un smartphone existant, à savoir le Samsung Galaxy Z Flip3 5G équipé d'un processeur Snapdragon 888 ainsi que du système d'exploitation Thales iSIM. L'opération a été réalisée dans les laboratoires de recherche de Samsung.

Une technologie prometteuse pour connecter n'importe quel objet au réseau mobile

L'iSIM offre plusieurs avantages. Premièrement, la disparition du port SIM ou d'une puce dédiée permet de gagner dans la place dans un smartphone ou une tablette et d'ajouter d'autres composants.

Cet avantage est tout aussi intéressant pour les objets connectés plus petits qui pourront ainsi bénéficier d'une connexion cellulaire, ainsi qu'aux ordinateurs portables ou aux casques de réalité virtuelle ou de réalité augmentée, et de relier au réseau mobile n'importe quel appareil.

Qualcomm vante également la meilleure intégration de l'iSIM au système, et de meilleures performances de l'appareil grâce à cette technologie ainsi qu'une consommation énergétique réduite ainsi que sur les atouts en termes de sécurité.

Cette démonstration permet à Qualcomm d'envisager une commercialisation rapide de l'iSIM dans de prochains produits. Encore faudra-t-il convaincre les opérateurs qui ont été particulièrement réticents à l'arrivée de l'eSIM.

Ces derniers utilisent en effet la fourniture d'une carte SIM comme un moyen de créer une relation et une image de marque avec leurs abonnés. Cela leur permet aussi de conserver une partie de l'expérience client et ne pas se retrouver réduits à l'état de simple service proposé par le constructeur au démarrage d'un appareil connecté.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
23
ddrmysti
Il y a une différence notable entre l’eSIM et l’iSIM, ou c’est juste que l’un est sur les processeurs Ax d’apple, et l’autre sur ceux de qualcomm ?
backsec
Oui c’est ça, dématérialisons Sim.<br /> 276336-sim-nous-a-quittes-le-6-septembre-624x600-2624×600 58.9 KB
Mr_Electro84
Apple ne va pas être content !
glycocalix
mdr il est déjà bien dématérialisé le pauvre
Sodium
Mais moi je n’ai toujours pas compris… ça sert à quoi une carte SIM à part forcer un lien physique avec l’opérateur ?
MattS32
Non, l’eSIM n’est pas «&nbsp;sur les processeurs&nbsp;».<br /> L’eSIM, c’est une puce dédiée, avec la même interface qu’une SIM (techniquement, tu peux souder ton eSIM à la place du connecteur SIM, ou inversement, souder un connecteur SIM à la place de la puce eSIM), et programmable.<br /> L’iSIM est directement intégrée dans le SoC, ce qui permet entre autres de gagner de la place.
Bombing_Basta
L’esim n’est pas une techno d’apple non.
Bombing_Basta
Ça sert à t’autentifier sur le réseau de l’opérateur.
toast
«&nbsp;Encore faudra-t-il convaincre les opérateurs qui ont été particulièrement réticents à l’arrivée de l’eSIM.&nbsp;»<br /> Ben en même temps, c’est un peu le dernier lien qui nous retient un minimum à eux. Pas étonnant qu’ils résistent…
Serge_Ebeza
La sim intégrée quel recule historique!<br /> L’un des avantages de la norme gsm, qui a supplantée des normes comme amps, était qu’elle permettait aux l’utilisateurs de changer rapidement de terminal grâce à la carte sim.<br /> Supprimer la carte sim, c’est supprimer ce pouvoir aux utilisateurs . C’est une grosse perte en terme de liberté d’usage. Il faudra passer par la case opérateur pour chaque changement de mobile!
ddrmysti
Merci pour la précision.
ddrmysti
Bah euh, en fait, non. Je n’utilise pas d’esim car l’occasion ne s’est pas présentée, mais tu peux la transférer d’un terminal à l’autre sans avoir à passer par ton opérateur. Tu peux aussi changer d’opérateur sans avoir à changer de carte sim (avec tous les désagréments que ça peut engendrer). C’est justement pour ça que les opérateurs font de la résistance pour garder leur bonne vieille carte sim, c’est que ça lie le client à l’opérateur, plutôt qu’à les reléguer comme simple fournisseur d’un service invisible.
MattS32
ddrmysti:<br /> mais tu peux la transférer d’un terminal à l’autre sans avoir à passer par ton opérateur<br /> Si tu passes d’un iPhone à un nouvel iPhone, oui, je crois que c’est possible, parce qu’elle est embarquée dans le backup.<br /> Mais dans le cas général, non, faut redemander un nouveau code d’activation à l’opérateur. Et certains ne se gêneront pas pour le facturer.<br /> Et ça va être le bordel en cas de problème avec la ligne. Avec la carte SIM classique, si tu as un problème, tu as vite fait de tester sur un autre téléphone pour voir si le problème vient de ta ligne ou de ton téléphone. Avec l’eSIM, impossible. Du coup en cas de problème, tu n’as pas d’autre choix que de passer par le support de l’opérateur. Qui pourra te facturer le dépannage si le problème n’était pas de sa responsabilité…<br /> Et ça peut aussi permettre aux opérateurs de t’imposer un choix restreint de téléphones, en déclarant que tel modèle à eSIM n’est pas supporté (on m’a fait le coup, j’ai tenté de souscrire une ligne Sosh avec eSIM pour un Pixel 5 au moment de sa sortie, pas moyen d’activer la SIM, et parmi les réponses que j’ai eu du support de Sosh, y avait le coup du «&nbsp;voilà la liste des appareils supportés, disponibles dans notre boutique en ligne&nbsp;» avec dans la liste les Pixel 3 et 4 mais pas le 5…<br /> Depuis 19 ans que j’ai mon numéro de téléphone actuel, en ayant changé au moins dix fois d’opérateur, la SEULE fois où j’ai eu une interruption de service, c’était à cause de l’eSIM (parce qu’en plus de me suggérer de changer de téléphone, il était impossible pour Sosh de m’échanger l’eSIM contre une vraie SIM avant que le portage de ma ligne soit effectif, ils me prétendaient que sinon ça bloquerait le transfert et je devrais garder mon numéro provisoire… et de toute façon avant de me faire l’échange contre une vraie SIM ils voulaient que je réessaye l’activation de l’eSIM 48h après la date de portage…)<br /> ddrmysti:<br /> c’est que ça lie le client à l’opérateur, plutôt qu’à les reléguer comme simple fournisseur d’un service invisible<br /> Tu es lié à ton opérateur par ton contrat, pas par la carte SIM. Parce que la carte SIM, ça se change…
mrassol
Le bonne époque du CDMA
Fatima
Exact , moins de pouvoirs aux utilisateurs, déjà que l’ESIM est une machine a gaz , non compatible pour certains téléphones et accepté par certains opérateurs etc…
grendizerus
Nooooon Sim était un bon gars
odyssseus
Il fallait bien créer un lien entre toi et ton opérateur ce que la carte sim faisait, tout comme le lien est établi pour payer grâce à ta carte bleue entre toi et ta banque.<br /> Avec l’iSIM, plus besoin de carte sim, tout comme avec les smartphones, à la limite, plus besoin de CB, les données de paiement pouvant être gérées par le smartphone.<br /> Le opérateurs faisant payer l’envoi de la carte sim (10 euros pour Sosh par exemple), on verra lorsque l’iSim sera bien implantée quel coût sera appliqué pour la mise en route d’un numéro sur iSim.
Guillaume1972
Pour info esim et isim, ce n’est pas la même chose.<br /> Objetconnecte.com – 19 Aug 21<br /> SIM, ESIM et ISIM : quelles différences entre ces technologies<br /> Le SIM est une technologie qui stocke les informations nécessaires pour identifier et authentifier ce dispositif spécifique sur un réseau.<br />
zeebix
C’est aussi facturé 10 balles
Pierro787
Super l esim ( ou isim), avec un complice chez l opérateur, on peut cloner la SIM de son voisin en douce et intercepter ses sms de validations de paiements par carte bancaire ni vu ni connu…<br /> Rien ne vaut la bonne vieille SIM envoyée par la Poste ou directement en boutique. En pavillon individuel, Il faut obligatoirement corrompre ou agresser le facteur pour intercepter le courrier du voisin pour lui piquer sa SIM envoyé par le complice chez l opérateur, ce qui sécurise quand même plus la livraison de la SIM.<br /> Ne pas oublier que le smartphone est devenu l entrée de base dans toutes les opérations bancaires de base comme paiements, consultation compte, virements, etc<br /> Quant à l’isim, si c est dans le SoC, j espère que ce n est pas de l émulation logicielle car c est une vraie passoire au niveau sécurité l émulation. Un soft ou un firmware, ça se change facilement.
MattS32
Pierro787:<br /> Super l esim ( ou isim), avec un complice chez l opérateur, on peut cloner la SIM de son voisin en douce et intercepter ses sms de validations de paiements par carte bancaire ni vu ni connu…<br /> Avec un complice chez l’opérateur on peut faire exactement la même chose même si la cible a une SIM classique. Car l’opérateur a bien dans sa base l’identifiant SIM de tous ces clients, et il est donc possible de le récupérer pour créer un clone.<br /> De plus, deux téléphones différents avec la «&nbsp;même&nbsp;» carte SIM ne peuvent pas être enregistrés en même temps sur le réseau (même sur la même antenne et en ayant aussi cloné l’IMEI), donc la cible se rendrait rapidement compte du problème. Pour le côté «&nbsp;ni vu ni connu&nbsp;», on repassera…
Pierro787
MattS32:<br /> De plus, deux téléphones différents avec la « même » carte SIM ne peuvent pas être enregistrés en même temps sur le réseau (même sur la même antenne et en ayant aussi cloné l’IMEI), donc la cible se rendrait rapidement compte du problème. Pour le côté « ni vu ni connu », on repassera…<br /> C est pourtant pour cette raison que la simple validation par code SMS de virements bancaires et de paiements CB n est plus autorisé dans l Union européenne. Il faut une validation dans l appli bancaire ce qui nécessite du coup d être en possession du téléphone de la victime en plus de sa carte SIM.<br /> Pour virer 3000 euros d un compte bancaire, que ce soit en SEPA ou via une CB, s il suffit d un simple SMS reçu sur une nouvelle carte SIM usurpée d un voisin, ça intéressera quelques truands même si le titulaire officiel se rend compte du problème 1 ou 2 heures après car c est déjà trop tard pour un virement ou un paiement CB.<br /> https://www.moneyvox.fr/banque/actualites/77035/compte-bancaire-attention-a-la-fraude-a-la-carte-sim<br /> Par ailleurs, sans complicité locale dans le bureau de poste concerné à la Poste, il est quasiment impossible d intercepter du courrier destiné à un tiers sauf peut être si la cible et l escroc ont leurs boites aux lettres dans le même immeuble.<br /> Pour une esim, tout se fait à distance et la simple complicité interne chez l opérateur suffit. C est infiniment plus facile à « pirater « , pas de courrier à intercepter.<br /> Et non, on ne peut pas créer de clone de carte SIM physique à partir d une carte vierge programmable dans laquelle on entrerait l IMSI, les clés privées, etc, ça, c était il y a 20 ans. Il y a belle lurette que les failles de sécurité qui permettaient ces manips ont été bouchées.
Numto
Bravo. dans ce cas on pourra integrer autant de sim possible dans un smartphone
Comcom1
La SIM physique sera probablement remplacée par un identifiant/mot de passe que te fournira ton opérateur, je ne vois pas en quoi ça serait compliqué à changer on s’évitera même la dilatation des 10€ pour avoir une nouvelle SIM en cas de changement d’opérateur ou de devoir trouver un trombone ou autre pour arriver à sortir la SIM.<br /> Je n’y vois pour le moment que des avantages pour le coup.
Pierro787
Comcom1:<br /> La SIM physique sera probablement remplacée par un identifiant/mot de passe que te fournira ton opérateur<br /> Dans ce cas, pourquoi est ce que la double authentification par SMS ou appli mobile est devenue obligatoire dans de nombreux services ?<br /> Peut être parce que le duo login / mot de passe n est pas assez fiable.<br /> Une carte SIM, c est un processeur capable d interagir en local avec l utilisateur, de bloquer la carte SIM en cas de multiples entrées de code PIN, de verrouiller les accès aux clés privées de la SIM, d authentifier la connexion avec un chiffrage fort, tout ça en local. Sans aucun accès Internet.<br /> Bref, la même chose que la carte bancaire. Infiniment plus fiable qu un accès distant à un service qui peut être facilement hacké.
MattS32
Pierro787:<br /> C est pourtant pour cette raison que la simple validation par code SMS de virements bancaires et de paiements CB n est plus autorisé dans l Union européenne.<br /> C’est bien plus à cause du risque en cas de vol du mobile qu’à cause du risque de clonage de carte SIM. Aujourd’hui si tu voles le sac de quelqu’un, tu as de fortes chances d’avoir dedans son téléphone et sa CB, donc de pouvoir faire des paiements en ligne si la confirmation se fait par un simple SMS (énormément de gens ne désactivent pas l’affichage des SMS sur l’écran de verrouillage du téléphone… sans parler de tous ceux qui ne mettent même pas de verrou du tout…).<br /> L’appli bancaire, c’est plus sûr, parce qu’avoir le téléphone ne suffit pas, l’application fait une vraie authentification (elle demande un mot de passe ou une empreinte digitale), être simplement en possession du téléphone de quelqu’un ne peut pas suffire, contrairement à la validation par SMS.<br /> Pierro787:<br /> Par ailleurs, sans complicité locale dans le bureau de poste concerné à la Poste, il est quasiment impossible d intercepter du courrier destiné à un tiers sauf peut être si la cible et l escroc ont leurs boites aux lettres dans le même immeuble.<br /> Si tu as une complicité chez l’opérateur, il peut te faire envoyer une nouvelle carte SIM directement chez toi plutôt que chez le titulaire de la ligne et te l’activer. C’est pas plus compliqué qu’avec l’eSIM.<br /> En fait, c’est peut-être même plus simple : avec la procédure normale des opérateurs, un simple employé ne PEUT PAS te regénérer le QR pour faire un clone de la eSIM, il ne pourra que t’en créer une nouvelle. Or l’activitation d’une nouvelle eSIM sur une ligne existante nécessite en plus du QR code un code envoyé par SMS sur l’ancienne SIM/eSIM… Un complice interne pourra peut-être te permettre de bypasser cette opération, mais au final c’est pas spécialement plus simple que de t’envoyer une SIM chez toi, et c’est pas forcément plus discret (pas sûr qu’il puisse empêcher l’envoi du code d’activation…).<br /> Pierro787:<br /> Par ailleurs, sans complicité locale dans le bureau de poste concerné à la Poste, il est quasiment impossible d intercepter du courrier destiné à un tiers sauf peut être si la cible et l escroc ont leurs boites aux lettres dans le même immeuble.<br /> Vu le nombre de sites qui vendent des pass pour ouvrir les boîtes aux lettres, intercepter le courrier de quelqu’un n’est vraiment pas si compliqué que ça…
Pierro787
Il n y a pas de système parfait, je suis d accord.<br /> Mais pour avoir travaillé 19 ans chez un opérateur mobile à trois lettres, je me souviendrais toujours d un discours du DG disant un jour aux salariés que la majorité des fraudes des clients de l opérateur étaient réalisées avec des complicités internes et que c était certains salariés eux même qui organisaient le trafic. Suite à ce discours il y a eu une vingtaine de licenciements avec des plaintes au tribunal.<br /> Il y avait de tout, des chargés de clientèle qui activaient des options gratuitement à des amis, ou plus grave qui activaient des options réservées aux autorités comme l option police qui permet l affichage du numéro même masqué de l’appelant et bien sur des ouvertures frauduleuses de lignes ( surtout le samedi soir avec des appels à l étranger passés tout le dimanche suivant )<br /> Bon c’était il y a 15 ans mais ça n a pas dû foncièrement changer.<br /> Normalement, pour éviter les fraudes, les modifications d informations dites sensibles comme les adresses postales ou identités bancaires sur les comptes des abonnés ne peuvent être validées que par un manager qui s assuré du bien fondé de l opération.<br /> C est pour ça que pour l esim, j espère que toutes les protections sont prises en interne chez les opérateurs car ce sont chez les salariés internes qu il y aura le plus de tentatives de magouilles et de fraudes.
Pierro787
MattS32:<br /> Vu le nombre de sites qui vendent des pass pour ouvrir les boîtes aux lettres, intercepter le courrier de quelqu’un n’est vraiment pas si compliqué que ça…<br /> Il faut quand même savoir précisément quand arrive le courrier en question et suivant la configuration du lieu, c est tout sauf discret pour peu que la boîte aux lettres soit visibles de plusieurs fenêtres ou de vidéosurveillance.<br /> En pavillon, c est loin d être simple. Les banques envoient les cartes bancaires et les chéquiers en courrier simple l ça montre que c est quand même assez fiable, sinon, ce serait des recommandés avec AR systématiques.
MattS32
Pierro787:<br /> Normalement, pour éviter les fraudes, les modifications d informations dites sensibles comme les adresses postales ou identités bancaires sur les comptes des abonnés ne peuvent être validées que par un manager qui s assuré du bien fondé de l opération.<br /> Il n’y a absolument pas besoin de modifier l’adresse du titulaire pour qu’un complice en interne t’envoie sa SIM chez toi. Il suffit qu’il prenne la SIM dans le stock, comme pour une remise directe en magasin et te l’envoie manuellement…<br /> Pierro787:<br /> En pavillon, c est loin d être simple. Les banques envoient les cartes bancaires et les chéquiers en courrier simple l ça montre que c est quand même assez fiable, sinon, ce serait des recommandés avec AR systématiques.<br /> Non ce n’est pas fiable. C’est pour ça que pour la CB, on te l’envoie non activée, et pour pouvoir l’activer il faut soit le PIN soit une connexion à l’espace client de ta banque. Et pareil pour les chéquiers désormais, ma banque me demande de les activer, je dois me connecter à l’espace client et saisir le numéro du premier chèque du carnet.<br /> Perso les courriers et colis non reçus (et en particulier des colis dont le suivi mentionne pourtant bien une livraison effectuée dans la BAL), c’est plusieurs fois par an, et ce malgré le panneau «&nbsp;Vidéo surveillance&nbsp;» et les deux fausses caméra que j’ai installées dans le hall d’entrée de l’immeuble…<br /> Ouvrir une boîte, ça prend 30s, et même si quelqu’un te vois, ça ne lui paraitra pas forcément louche (tu as ouvert la boîte avec une clé, ça semble normal…).
Pierro787
MattS32:<br /> Non ce n’est pas fiable. C’est pour ça que pour la CB, on te l’envoie non activée, et pour pouvoir l’activer il faut soit le PIN soit une connexion à l’espace client de ta banque. Et pareil pour les chéquiers désormais, ma banque me demande de les activer, je dois me connecter à l’espace client et saisir le numéro du premier chèque du carnet.<br /> Ça dépend des banques. Il y en a plein qui envoient les CB non activées et le code PIN le lendemain dans un autre courrier. Pour les chéquiers, c est la première fois que j entends que des chéquiers sont envoyés désactivés et je n en vois pas l intérêt. Au moment de payer avec un chèque, il n y a aucun contrôle électronique dans l immense majorité des cas, sauf l’identité avec la CNI ou le passeport.<br /> Chèque activé ou pas, le commerçant ne peut pas le savoir et l’acceptera si on présente une pièce d identité valide.<br /> Pour les boites aux lettres, vous pouvez très bien mettre une boîte aux lettres non conforme avec impossibilité de l ouvrir avec un passe standard si on vous pique les colis et le courrier régulièrement. Il y a des millions de foyers qui n ont pas de boites aux lettres validées par la Poste, trop petites, anciennes, et on ne le leur dire rien. Le modèle standard n’a rien d obligatoire.<br /> Mais encore une fois, ce genre de chose se gère bien plus facilement en pavillon individuel où l’on installe sa boîte seul qu en immeuble où il faut passer par la copropriété.<br /> J habite en maison dans un village et je n ai jamais eu le moindre problème de colis ou de lettre et ici tout le monde connaît le facteur. Ça n a rien à voir avec un immeuble dans une grande ville où personne ne se connaît.
pascal_soumoulou1
et comme pour la esim ils nous factureront qd mm 10 balles lol
Comcom1
Bah ça sera simplement pareil, le couple login mot de passe, le contrôle du compte se fera directement sur ton compte.<br /> L’authentification forte sera pareil, le contrôle se passera au travers de ton compte bref tout ce qu’on sait déjà faire aujourd’hui…
Comcom1
Oh bah ça c’est sûr des frais d’activation imaginaire
sebzuki
Pour les constructeurs, un tiroir en moins c’est toujours mieux pour économiser des couts de production.<br /> En revanche les opérateurs facturent 10€ l’envoi de la SIM lors d’un nouvel abo.<br /> Et ça, ça rapporte bcp
MattS32
sebzuki:<br /> En revanche les opérateurs facturent 10€ l’envoi de la SIM lors d’un nouvel abo.<br /> Ils facturent pareil pour une eSIM, ça change rien pour eux (enfin si, ils margent encore plus du coup…).
max_971
Il reste encore quelques bouts de plastique, on peut faire mieux, non ?
Mr_Electro84
C’est une blague ! C’est pas un commentaire au 1er degré !<br /> J’ai posté ce commentaire parce que iSim commence par la lettre i, et comme les produits apple c’est iPhone, iMac, iPod, iTousCeQueVousVoulez… j’ai posté cette blague :<br /> Mr_Electro84:<br /> Apple ne va pas être content !<br />
philumax
J’ai déjà eu des problèmes, avec des téléphones. Pour trouver ce qui ne marchait pas, après toute une batterie de tests, me restait qu’à tester la SIM. J’avais un tout petit téléphone, avec juste une fenêtre, pour lire les SMS. J’ai mis la SIM dedans et j’ai essayé de téléphoner. Ça a marché. Avec une E-SIM ou I-SIM, j’aurais pu faire ça ?<br /> Si je casse mon téléphone et que celui-ci n’a que l’une des deux cartes citées plus haut, je fais comment, pour utiliser mon téléphone de secours ?<br /> Et il ne s’agit pas d’appeler la police ou les meds, mais aussi, par exemple son employeur, car de nos jours (et même avant), les patrons virent vite !<br /> Je suis contre intégration des cartes téléphoniques, que ça soit dans le proc ou dans la carte mère : ça doit rester amovible, afin de rester polyvalent.
Pierro787
philumax:<br /> Je suis contre intégration des cartes téléphoniques, que ça soit dans le proc ou dans la carte mère : ça doit rester amovible, afin de rester polyvalent.<br /> Évidemment, et vous avez parfaitement raison. La carte SIM , c est l un des piliers de base du GSM sorti en 1992. Ça a été une révolution à l’époque. A l’époque les américains galéraient avec leurs téléphones portables sans carte SIM de type AMPS ou CDMA enregistrés en direct sur les réseaux mobiles. Sans parler des nombreux piratages qui ont eu lieu à l’époque.<br /> Accepterait on que l on supprime les cartes bancaires pour les intégrer dans les smartphones ? Même si certains gogos tombent dans le piège et se retrouvent mis en cause par leur établissement bancaire en cas de piratage, la carte bleue doit rester indépendante et séparée. C est la responsabilité de la banque car la carte bancaire lui appartient. Ça a été rappelé par les tribunaux encore récemment.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

L'iPhone pliant pourrait être équipé d'un écran E-ink
Ces 20 applications Google vont recevoir une nouvelle interface consacrée à la future Pixel Tablet
Galaxy Z Fold 4 : Samsung sur le point de lancer la production de son nouveau smartphone pliant
Un nombre insolent de capteurs pour l'appareil photo du Xiaomi 12 Ultra
La gamme OPPO Reno8 livre déjà (presque) tous ses secrets
Pour Kuo, Apple vise à complètement abandonner la connectique Lightning
iOS 16 ne révolutionnera pas l'interface de votre iPhone mais vous proposera de nouvelles applications bienvenues
Quand le fitness réunit Google et Samsung pour vous offrir le meilleur dans l'applicatif
Les meilleures alternatives au Google Pixel 6a : 4 téléphones à considérer avant votre achat
La Samsung Galaxy Watch 5 Pro utilisera des matériaux haut de gamme pour offrir une meilleure finition
Haut de page