Connect Cloud : Cisco veut refaire du routeur le maître du réseau local

0
En déportant la gestion du réseau local dans le nuage, Cisco entend donner naissance à une nouvelle génération d'applications s'appuyant sur le routeur comme pièce maitresse du foyer connecté. Baptisé Connect Cloud, le projet profite d'une interface particulièrement simple d'accès, et s'accompagne d'applications mobiles dédiées, ainsi que d'un kit de développement dédié aux éditeurs tiers.

Cisco, que l'on pensait quelque peu en retrait sur le marché grand public, entend bien redonner ses lettres de noblesse au routeur. L'américain a dévoilé mardi ses nouvelles ambitions en la matière, incarnée par le projet Connect Cloud, d'ores et déjà accessible depuis les routeurs de la famille Linksys Smart WiFi (modèles EA2700, EA3500 et EA4500). Comme son nom le laisse entendre, Connect Cloud repose sur une administration déportée, comprendre accessible au travers des serveurs de Cisco. Via le portail dédié et une authentification par login / mot de passe, on sera donc en mesure d'accéder à la majeure partie des options de l'appareil et ce même si l'on se connecte depuis l'extérieur du réseau local.

01CC000005264622-photo-cisco-linksys-smart-wifi-et-connect-cloud.jpg

Cet accès « universel » (qui requiert donc une connexion à Internet) profite d'une nouvelle interface, écrite en HTML5 / Javascript, pour laquelle Cisco a fait de considérables efforts en matière d'ergonomie et de simplicité pour l'utilisateur final. Chacune des fonctions principales de l'appareil fait l'objet d'un module dédié, sur une page personnalisable via glisser déposer, et toutes les options proposées font l'objet d'une présentation extrêmement claire, fait suffisamment rare dans l'univers du réseau pour mériter d'être souligné. La liaison en local et ses options d'administration avancées reste en parallèle accessible.

0190000005264610-photo-cisco-connect-cloud-portail-web.jpg

Là n'est cependant que la première brique de ce Connect Cloud : Cisco entend en effet en étendre les possibilités par le biais d'applications mobiles, vues comme des prolongements de chacune des fonctions que l'on est normalement en droit d'attendre d'un routeur. Afin d'illustrer son propos, le fabricant américain en propose dès aujourd'hui six, tout en comptant bien ne pas en rester là : il annonce dans le même temps la mise à disposition d'un kit de développement (SDK), qui permettra à des tiers d'élaborer, eux aussi, des applications compatibles avec ses routeurs Smart WiFi.

« Nous avons besoin d'applications centrées sur le réseau »

A l'heure où se multiplient les App Store, on est en droit de se demander quel est l'intérêt pour l'utilisateur final de disposer d'un nouveau kiosque d'applications, à plus forte raison quand celui-ci ne se destine qu'à l'environnement d'un routeur ? « Via ces applications, on étend le champ des possibles pour tous les appareils qui sont connectés au réseau », répond Brett Wingo, vice président en charge de la division Home Networking chez Cisco, rencontré mardi. Les premières, fournies par Cisco, permettent par exemple de visualiser très simplement les appareils connectés au réseau local, de définir les règles de fonctionnement du contrôle parental, ou de gérer la qualité de service (QoS) en conférant, à une machine comme à une application, la priorité sur le reste du réseau. Au niveau de ses propres applications, Cisco a pour l'instant fait le choix d'iOS (iPhone et iPad) et d'Android. Sans pour autant se fermer la porte d'autres plateformes en ce qui concerne les environnements concurrents, il indique que ses prochains efforts concerneront sans doute tout particulièrement Windows 8 et son environnement Metro.

0104000005264608-photo-cisco-connect-cloud-qos-android.jpg

Ici, gestion de la priorité (qualité de service) via une application Android

Viennent ensuite des logiciels édités par des tiers, tel Camera IP qui, comme son nom l'indique, se propose d'afficher de la façon la plus simple qui soit l'image provenant des équipements de surveillance de l'utilisateur. Netspoofer et Block the bad stuff se proposent quant à eux de remplacer les complexes menus de blocage par DNS ou URL des routeurs traditionnels par des interfaces adaptées au mobile... comme au néophyte. Car tel est bien là le message que souhaite asséner Cisco. « La gestion du routeur ne doit plus être l'apanage du techno-geek, et pour cela nous avons besoin d'applications centrées sur le réseau », insiste Brett Wingo.

00C8000005264616-photo-cisco-connect-cloud-iphone.jpg
00C8000005264614-photo-cisco-connect-cloud.jpg

Administration du réseau et contrôle parental sur iPhone

Pour prolonger cette logique, Cisco a annoncé mardi la signature d'accords avec Whirpool et Onkyo, en vertu desquels ces deux fabricants (de réfrigérateurs pour le premier, d'amplis de salon pour le second) proposeront au sein de leurs équipements connectés une passerelle vers le Connect Cloud. Grâce à cette dernière, on pourra par exemple envisager de surveiller son réfrigérateur WiFi directement dans l'interface Web de gestion de son routeur via un module dédié et y voir une alerte si, par exemple, la porte en est mal fermée. Cisco promet que d'autres partenariats du même genre seront annoncés dans un avenir proche.

01CC000005264624-photo-cisco-linksys-smart-wifi-et-connect-cloud.jpg

Au final, la proposition de valeur de Cisco se résume de la façon suivante : puisque le nombre d'équipements WiFi présents au sein du foyer ne cesse d'augmenter, il convient d'accompagner ces derniers d'une pièce centrale par l'intermédiaire de laquelle on pourra aisément orchestrer et arbitrer les différentes interactions qui passent sur le réseau local... et le routeur constitue pour l'américain la réponse idéale à cette problématique. Reste à voir s'il saura vraiment l'imposer comme tel, particulièrement sur le marché français où les opérateurs travaillent d'arrache-pied à faire de leurs box de vrais couteaux suisses.

Au niveau du matériel, Cisco pousse dès aujourd'hui Connect Cloud sur les appareils de la famille Linksys Smart WiFi. Cette dernière s'étoffera à l'automne de deux modèles estampillés 802.11ac, promettant des débits sans fil de l'ordre de 1300 et 1750 Mb/s.

012C000005264620-photo-cisco-routeurs-802-11ac.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! signe un partenariat avec Spotify
Podcasts : l'application dédiée d'Apple présage de contenus payants
HP publie WebOS Community Edition
Le FBI fait tomber un réseau international de fraude bancaire en ligne
Skype : bientôt une application web adoptant WebRTC
Samsung W350 : une caméra de poche étanche à capteur CMOS BSI
Amazon : une nouvelle tablette dévoilée en juillet ?
Qualcomm annonce un nouveau SDK pour Android
Amazon ouvrira un nouvel entrepôt à Chalon sur Saône
Mountain Lion introduira un mécanisme de mise à jour de sécurité
Haut de page