WiFi dans le métro parisien : Gowex détaille sa couverture

26 juin 2012 à 11h46
0
Après une première communication en forme de teaser, l'espagnol Gowex a dévoilé jeudi l'ampleur exacte du réseau WiFi qu'il proposera bientôt en région parisienne, par l'entremise notamment d'un partenariat commercial avec la RATP. Il promet la couverture de 48 points d'intérêt, en surface ou en sous-sol, avec un accès à Internet gratuit, illimité dans le temps, allant jusqu'à 1 Mb/s.

L'espagnol Gowex, qui développe un modèle d'accès à Internet gratuit en WiFi, a dévoilé mardi les contours du partenariat passé avec la RATP en région parisienne. C'est Naxos, la fililale opérateur de cette dernière, qui mettra à disposition ses infrastructures pour que le service puisse ouvrir au public. Au lancement, la formule Gowex Free WiFi promet 66 points d'accès, répartis dans 48 lieux de Paris et de la proche banlieue.

Pour l'utilisateur final, le service est gratuit, même s'il faudra se doter d'un compte utilisateur, via une adresse mail valide, pour profiter des débits promis, à savoir 1 Mb/s. En revanche, la navigation sera assortie de publicités, potentiellement géolocalisées : c'est en effet grâce à la réclame que Gowex finance ses activités.

Sur Android, l'opérateur propose une application permettant de se connecter automatiquement lorsqu'un réseau Gowex est à portée.

Parmi les zones couvertes, Gowex évoque « Bastille, Châtelet, la Défense Etoile, Gare du Nord, République... ou la station Saint Denis », tout en laissant entendre que son réseau sera rapidement amené à s'étendre. Le détail des emplacements qui profitent de son réseau est visible dans le tableau ci-dessous.

« Avec le même identifiant / mot de passe, l'utilisateur peut se connecter sur tous les réseaux Gowex Free WiFi dans la rue, les transports et les cafés de Bordeaux, Buenos Aires ou Madrid et 60 autres villes dans le monde », souligne encore l'opérateur, qui compte effectivement des accords similaires dans la capitale de la Gironde, ainsi que dans une dizaine de villes espagnoles.

Interrogé, l'espagnol nous a par ailleurs confirmé que la mise en place d'une formule premium, payante et autorisant des débits supérieurs (compris entre 1 Mb/s et 6 Mb/s) - similaire à celle qu'il propose déjà sur ses terres natales, était à l'étude en France.

05263350-photo-gowex-wifi-paris.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top