Les magasins pourront utiliser la lumière à des fins marketing

26 mars 2015 à 17h40
0
Schneider Electric et Lucibel s'associent dans le cadre d'une co-entreprise afin de commercialiser une offre de marketing pour les boutiques. Elle repose sur la détection des visiteurs avec des spots à LED équipés de la technologie Li-Fi.

À son arrivée dans une concession automobile, le vendeur remet une tablette au visiteur. Lorsqu'il observe un modèle susceptible de l'intéresser, il se déplace autour... S'attarde sur l'arrière et le coffre, jette un œil à l'intérieur de l'habitacle et finit par se pencher sur le moteur. Sans le savoir ou presque, chaque zone est éclairée par un sport à LED de Lucibel, qui envoie des signaux au capteur optique de la tablette, via la technologie Li-Fi. Sur l'écran, des informations contextuelles s'affichent.


0230000007973811-photo-lucibel.jpg
Store Operations vise à créer un maximum de 9 zones dans des espaces de 30 à 50 m². - Crédit : Serge Cannasse/TheDesk.


Ce genre de scénario en est encore à ses balbutiements, mais le fabricant français de diodes électroluminescentes s'est allié au groupe Schneider Electric pour espérer des débouchés. Une co-entreprise, Schneider Lucibel Managed Services (SLMS), a été créée pour porter cet usage de la LED dans un contexte commercial. Pour séduire des marchands pas toujours au fait de ces technologies, a priori complexes à mettre en œuvre, SLMS gère l'installation, l'accompagnement et la maintenance.

À quoi ça sert vraiment ?

À l'écoute des porteurs de projet, on sent que l'initiative émane de fournisseurs de technologie plutôt que de spécialistes du marketing. « Nous fournissons l'outil, et les équipes marketing se chargeront de trouver des applications », résume-t-on. Pour les besoins de la démonstration, SLMS a tout de même apporté quelques idées concrètes : scénariser un espace de vente pour mettre en valeur un produit, créer des zones sonores via la détection des clients et fournir des informations.

En boutique, d'autres technologies de contextualisation existent comme le Bluetooth Low Energy, qui repose sur l'utilisation de balises (« beacons »). L'avantage du Li-Fi serait de maîtriser plus finement les zones de détection. Selon le modèle de spot choisi, la taille du « cône » de lumière varie. Et le système fonctionne lorsque les spots ne sont espacés que de 20 cm.

Une solution à affiner

Via son interface de gestion - sur tablette - le chef de rayon peut visualiser l'emplacement des spots lumineux, et changer leur attribution à la volée. En un clic, le spot au-dessus du capot moteur d'une voiture déclenchera par exemple l'affichage de la fiche technique, une vidéo mettant en scène le véhicule, ou pourquoi pas une piste sonore du son produit par le moteur. Lorsque la marque a directement la main sur cette gestion, elle a la possibilité de gérer de façon uniforme ses messages.

Facturée par abonnement mensuel et disponible à partir de juin, la solution « Store Operations » sera dans un premier temps adressée aux commerçants des secteurs automobile, sport et maison, mais aussi aux investisseurs en immobilier. Chacun aura la possibilité de récupérer des données liées à la position des clients en boutique. De quoi les aider à affiner le système.


A lire également :

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page