YouTube part en chasse contre les fausses pages vues

25 novembre 2020 à 14h18
0
Gonfler artificiellement son audience sur YouTube en achetant des vues générées par un robot ou en trompant l'internaute est « pris très au sérieux » par la filiale de Google qui le rappelle dans un billet. L'enjeu est de taille pour la plateforme : ces pratiques menacent directement ses revenus financiers.

0104000005105902-photo-logo-application-youtube-pour-android.jpg
YouTube s'est fendu, mardi 4 février, d'un nouveau billet de blog destiné à dissuader ses utilisateurs de gruger le compteur de vidéos vues. « YouTube n'est pas qu'un site de vidéos, c'est un endroit où les gens interagissent entre eux », écrit Philipp Pfeiffenberger, ingénieur logiciel. « Qu'il s'agisse de vues, de J'aime ou de commentaires, ces indicateurs montrent comment les auteurs se connectent à leur audience. C'est pour cela que nous veillons très sérieusement à leur l'authenticité », ajoute-t-il.

La filiale de Google, qui génère des revenus avec la publicité - et dont la valeur dépend du nombre de vues et d'interactions -, prévenait en novembre les « mauvais acteurs » qui gonflent ces statistiques : « Si vous envisagez de payer quelqu'un pour augmenter vos nombres de vues, vous devriez peut-être y réfléchir à deux fois. Vous n'obtiendrez probablement pas ce pour quoi vous avez payé. » Aujourd'hui YouTube écrit que ces personnes « sapent » l'une de ses « uniques qualités ».

Pour tenter d'endiguer ce phénomène, qui n'épargne pas les autres plateformes sociales comme Facebook et Twitter, YouTube annonce à compter de ce jour qu'il examinera périodiquement les vues d'une vidéo et les validera ensuite, en excluant les valeurs frauduleuses dès que preuve en sera faite. « Cette mesure devrait concerner une infime partie des vidéos mais nous estimons qu'il est fondamental de garantir l'authenticité du nombre de vues pour maintenir la confiance des créateurs et des fans », écrit Philipp Pfeiffenberger.

Les façons de gonfler le trafic sont nombreuses, et souvent malicieuses. Cela peut consister à renvoyer un internaute sur sa vidéo à partir d'un lien trompeur, ou de modifier la vignette de sa vidéo afin d'induire la personne en erreur, ou bien d'intégrer sa vidéo dans une fenêtre pop-up, par définition non souhaitée. On retrouve aussi souvent une manipulation des métadonnées (titre, description, auteur), afin de tromper l'utilisateur. L'autre moyen consiste à faire appel à un robot générant des clics de façon automatisée.

L'audience ne suffit pas

Mais au fait, est-ce vraiment utile de gonfler ses statistiques ? « Pour être prise en compte par YouTube, une vue doit résulter de l'action d'un utilisateur qui veut voir le contenu. En tant qu'utilisateur, si je suis intéressé par le titre, je vais cliquer dessus pour voir la vidéo. Ce que YouTube ne veut pas c'est que les vues soient gonflées par des robots », indique Julien Philippe de l'agence DBTH, spécialisée dans les industries créatives.

Actuellement le site bloque les vidéos dont le compteur atteint rapidement les 301 vues afin des prendre le temps - une journée en moyenne - pour en vérifier l'authenticité. Si tout est en règle, le comptage reprend en prenant en compte les vues enregistrées durant la période d'interruption. Julien Philippe rappelle que cette unité doit être relativisée au regard de l'importance que lui donne YouTube. « Désormais c'est à partir du temps moyen de visionnage que sont identifiés les meilleurs contenus », souligne-il, pondérant l'audience.

Cela n'empêche pas la plateforme de sévir en cas de triche. En décembre 2012, YouTube retranchait plus de 2 milliards de vidéos vues aux grandes maisons de disque. Universal Music passait par exemple de 7 milliards de vues à un peu moins de 6 milliards en une journée. Si un créateur souhaite améliorer son audience, il lui reste deux solutions. Faire du Creator Playbook son livre de chevet - c'est le livre officiel compilant les bonnes pratiques pour gagner en visibilité. Et proposer un contenu de qualité.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GeForce GTX 750 Ti et Radeon R7 250X en approche
La sécurité
IBM pourrait céder sa branche semi-conducteurs
Wiko Highway : un smartphone chinois haut de gamme
Infos US de la nuit: Apple casse sa tirelire, Bitcoin interdit en Russie, LinkedIn accuse le coup
Est-ce que la qualité de l'image dépend du cable vidéo ?
Selon Steve Wozniak, Apple devrait se lancer dans les terminaux Android
L’appellation
hubiC : OVH stocke 10 To en ligne pour 10 euros/mois
Sotchi : comment suivre les JO 2014 sur Internet… tout en travaillant
Haut de page