Requêtes gouvernementales : qui joue la transparence ?

Guillaume Belfiore
Lead Software Chronicler
19 juin 2015 à 10h21
0
L'Electronic Frontier Foundation a publié son rapport annuel sur les dispositifs mis en place par les sociétés high tech lorsqu'un gouvernement tente d'accéder aux données des utilisateurs.

Chaque année, l'EFF (l'Electronic Frontier Foundation), chargée de promouvoir la défense de la vie privée des internautes, passe en revue les dispositifs mis en place par les sociétés Internet afin de protéger les données personnelles de leurs utilisateurs. Le fournisseur de services doit par exemple s'assurer que la procédure judiciaire a été correctement menée lorsqu'un gouvernement demande à consulter certaines informations personnelles.

Cinq critères sont pris en compte pour cette étude :
  • Adopter les meilleures pratiques de l'industrie (publication de rapports de transparence, de guides juridiques spécifiques pour l'internaute, demande de mandats...) ;
  • notifier l'utilisateur lorsque le gouvernement souhaite un accès à ses données ;
  • mentionner la politique concernant l'archivage des données ;
  • mentionner les requêtes gouvernementales en ce qui concerne le retrait de contenus ;
  • disposer d'une politique pro-utilisateurs en se positionnant contre la mise en place de backdoors.

0190000008081328-photo-rapport-annuel-eff.jpg


Dans ce rapport, les bons point ont été distribués à : Adobe, Apple, Credo Mobile, Dropbox, Wikimedia, Wordpress.com et Yahoo. Ils remplissent tous les cinq critères. En revanche, Google, Amazon, Microsoft, Tumblr ou encore Snapchat n'en remplissent que 3 sur 5 contre 4 sur 5 pour Twitter, Reddit, Pinterest ou Linkedin.

La situation de WhatsApp est un peu particulière. Sur l'édition Android de son application, la filiale de Facebook a renforcé le dispositif de chiffrement appliqué à sa messagerie en travaillant avec Open Whisper System, éditeur de Text Secure. WhatsApp obtient alors le meilleur score en termes de sécurité mais le plus mauvais en ce qui concerne la transparence avec ses utilisateurs pour les requêtes gouvernementales : 1/5.

Guillaume Belfiore

Lead Software Chronicler

Lead Software Chronicler

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles...

Lire d'autres articles

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles des navigateurs web, aux nouveaux smartphones mais aussi aux systèmes d'exploitation, aux questions de sécurité ou à l'actualité e-business en général. Sinon je dois avouer que j'ai un faible pour tout ce qui touche au web design et c'est généralement le code source d'une page web que je lis en premier.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page