Cybersurveillance : Wikipedia dépose une plainte contre la NSA

10 mars 2015 à 16h46
0
La fondation Wikimedia explique sur son blog avoir déposé une plainte à l'encontre de la NSA, du département de Justice et du procureur général des Etats-Unis pour avoir mené une campagne de surveillance massive.

En juin 2013, le Washington Post et le Guardian avaient commencé la publication d'une série de documents récupérés par Edward Snowden, anciennement analyste à la NSA. Ceux-ci faisaient état de plusieurs programmes de surveillance. Parmi eux, PRISM visait à collecter les données de plusieurs services internet tels que Google, Facebook, Yahoo, Dropbox ou Skype.

Les sociétés incriminées ont démenti à tour de rôle avoir pris part à cette surveillance de manière active et chacun a renforcé ses infrastructures avec un chiffrement SSL en 2048-bit. La fondation Wikimedia éditant l'encyclopédie libre Wikipedia, explique avoir mené des actions en justice.

01F4000007946715-photo-nsa.jpg


« Notre objectif est de mettre fin à ce programme de surveillance massive afin de protéger les droits de nos utilisateurs à travers le monde », explique ainsi la fondation. La NSA pourrait notamment identifier les éditeurs d'un article controversé pour les classer au sein d'une liste. Aussi, la pression résultant du fait d'être épié par les autorités gouvernementales pourrait les empêcher de partager leurs sources d'informations.

Wikimedia explique que dans le cadre de la loi FISA, les agences de renseignement sont en mesure de mettre en place des programmes d'écoute à condition que ces derniers soient précisément centrés sur la sécurité nationale. Toutefois, selon Lila Trkinov, directeur de Wikimedia, « en mettant sur écoute la fondation de l'Internet, la NSA exerce une pression sur la fondation de la démocratie ». En effet, la NSA enregistrerait également des communications domestiques, notamment celles entre les éditeurs de l'encyclopédie et les employés de la fondation.

Selon Wikimedia, ces pratiques iraient à l'encontre du premier amendement de la Constitution des Etats-Unis, prônant la liberté d'expression, et à l'encontre du quatrième amendement, protégeant les citoyens contre des perquisitions et saisies non motivées et sans mandat.

Wikimedia a déposé sa plainte (PDF) avec plusieurs autres organisations dont Amnesty International et Human Right Watch. Ils sont représentés par l'ACLU, l'union américaine pour les libertés civiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top