Attention à vos tweets si vous voyagez : vous pourriez être condamné à de la prison dans certains pays

20 octobre 2022 à 14h30
16
Fotolia censure internet malware crime © Fotolia
© Fotolia

Un citoyen américain, interpellé par les autorités saoudiennes en 2021, a été condamné à 16 ans de prison pour ses posts sur Twitter.

L'homme, âgé de 72 ans et qui dispose de la double nationalité, avait pourtant posté les tweets incriminés depuis la Floride. Cette affaire est une nouvelle preuve que malgré l'image de progrès que le dirigeant Mohammed ben Salmane tente de donner à son pays, son pouvoir reste absolu, et la contestation y est intolérable.

Un citoyen américain emprisonné en Arabie saoudite

Saad Ibrahim Almadi était un habitant de Floride disposant des nationalités américaine et saoudienne. Opposant déclaré au régime de Riyad, qu'il critique notamment sur Twitter, il a cependant pris le risque, en novembre 2021, de se rendre dans la monarchie pour une visite de famille. Immédiatement intercepté à son arrivée, il a été enfermé, puis jugé pour ses tweets, qu'il avait pourtant écrits et postés alors qu'il se trouvait sur le territoire américain. Il devrait désormais passer les 16 prochaines années de sa vie en prison.

Cette affaire est une nouvelle démonstration du contrôle très étroit effectué par les services secrets saoudiens des dissidents du pays sur les réseaux sociaux, quand bien même seraient-ils expatriés. Twitter, qui a notamment été très utilisé par des révolutionnaires de pays d'Afrique du Nord et du Proche-Orient, serait déjà largement infiltré par les agents saoudiens. La condamnation aux États-Unis d'un ancien employé du réseau social pour espionnage au profit de l'Arabie saoudite en est une parfaite illustration.

Un cas loin d'être isolé

Les dissidents saoudiens savent désormais qu'ils doivent se méfier avant de rentrer au pays. En effet, en août dernier, Salma Al-Shebab, universitaire installée au Royaume Uni, a de son côté écopé de 34 années de prison pour des tweets critiques. Ces procès, par ailleurs, sont largement injustes. Les prévenus sont accusés de terrorisme et n'ont pas le droit à une représentation. Tenus dans le secret, ces jugements seront presque impossibles à réviser : la justice saoudienne est contrôlée par un très proche du prince héritier, qui est aussi le dirigeant de fait du pays.

Ce contrôle très étroit des dissidents, dont le fait le plus marquant a été l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi dans une ambassade en Turquie, a largement décrédibilisé l'image de progrès et d'ouverture que Mohammed ben Salmane tente de donner à son pays. Mis largement au ban des nations, il n'est redevenu fréquentable que grâce à la crise énergétique qui se profile.

Sources : Vice (1), Vice (2)

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
15
Anne-Onyman
Je me délecte encore et encore des toutes dernières lignes de l’article « il n’est redevenu fréquentable que grâce à la crise énergétique qui se profile »… un très beau condensé de géopolitique
Vankovic
D’un autre côté, faut vraiment être stupide…
Aegis
Ça a vraiment un rapport avec la technologie ? Intéressant mais assez hors sujet pour un article sur Clubic.
Baxter_X
Stupide de critiquer un régime dictatorial et prendre 16 ans de prison pour cela?<br /> Vraiment ?
Francis7
Il faut se méfier de ce que l’on pense et de ce que l’on veut et de ce que l’on dit dans certains pays.<br /> Ce qui m’étonnera toujours, c’est la puissance des réseaux sociaux sur la justice. Ils font acte de loi.<br /> Les occidentaux doivent être très prudents avec les pays qui n’ont pas la même culture.<br /> La femme peut finir en prison pour un monokini sur la plage, un autre pour un mégot de cigarette jeté par terre ou condamné à la peine de mort en Indonésie à cause d’un joint.
Baxter_X
Je suis en total désaccord. Ces personnes se sont retrouvées dans de telles situations en utilisant la technologie. De plus, cet article permet de mettre en lumière les pratiques scandaleuses de certains pays grâce à la technologie.<br /> Ce qui doit impérativement faire prendre conscience du danger que représente cette surveillance numérique.<br /> C’est au contraire, un article extrêmement intéressant.
zalphab
Euh…<br /> Si tu fais quelque chose jugé illégale en france… je vais dire de l’anticémitisme profond, sur Twitter, mais que tu es en vacances ailleur… quand tu reviens en France tu peux quand même être jugé… surtout si t’es Français… C’est pareil chez nous…<br /> il y a eu les mêmes aux US avec des gens virés pour leurs tweets…<br /> Pourquoi un doc à charge sur les saoudiens ?
Martin_Penwald
Mis largement au ban des nations<br /> Euh, de quoi vous parlez, là ? C’est pas Cuba ou l’Iran, voire la Russie. Les pays occidentaux ont toujours ménagé le pouvoir et fait des affaires avec le pays.<br /> D’ailleurs, son implication dans la guerre au Yémen n’a pas bouleversé les foules.
Alexol
Comment peux-tu comparer l’antisémitisme avec des tweets qui disent « non aux dictatures » ?
octokitty
La politique et les trucs people sont omniprésents même dans le monde de la technologie. Malheureusement.<br /> @Alexol il veut peut être faire un parallèle (plutôt maladroit) avec ce qui n’est pas possible de « dire » en démocratie i.e. incitation à la haine aux minorités et antisémitisme, qui sont condamnés par la loi.<br /> Mais la justice sera probablement moins punitive et expéditive qu’en Arabie Saoudite. Ce sera une grosse amende, et stage de citoyenneté pour une personne lambda (pas connue pour des antécédents de ce genre). Rien à voir avec « jusque » 16 ans de prison.
Than
De l’intérêt de l’anonymat, encore, et encore, et toujours, et pour longtemps… et un peu plus encore, dans l’doute. Au cas où.<br /> C’est un exemple bien sale du pourquoi c’est essentiel, tant qu’il existera des régimes politiques foireux.<br /> Il n’a agressé, à priori, personne. En dehors du crime de lèse-majesté qu’on retrouve dans toutes les bonnes vieilles monarchies de base. Ça l’empêchera pas de manquer de crever en prison pour quelques mots sur un réseau tellement social que ça va lui coûter sa vie… sociale.
telefonefix
Justement je n’envisageaispas d’aller dans ce pays.<br /> Rien le fait de leur acheter du pétrole me donne envie de gerber.
pecore
Est ce que Zelinsky va faire du tourisme en Russie, ou Trump des courses en Chine ?<br /> Lorsqu’on critique publiquement et de manière répété un état totalitaire, ce qui est très bien, on doit faire preuve d’un peu de jugeote et s’en tenir éloigné. Sinon cela s’appelle tendre le bâton pour se faire battre.<br /> Espérons tout de même que les USA arriverons à le faire revenir sur leur sol.
Vankovic
Oui, c’est stupide. Demain tout le monde l’aura oublié, et il va croupir dans un cul de basse fosse.<br /> Stupide, parce que quand tu l’ouvres, tu réfléchis à tes décisions ultérieures.<br /> Stupide, parce que le gars ne se voyait pas en martyr, comme tu sembles le prétendre, il a juste cru qu’il quittait une démocratie pour une autre. Quel NAIF.
vonkar
je n’irais donc jamais : en chine, en russie, dans les pays arabes, en coree du nord j’ai trop critiqué
BernardB
Écoute Machun, je ne te dis rien, le mieux est que tu lui répète, mais tu ne dis pas que c’est moi qui te l’ais dis !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Epic propose une app pour transformer des objets réels en modèles 3D pour vos jeux
Twitter : la chasse aux spams a commencé... les pertes massives de followers avec !
Stockage en ligne : surprise, le Black Friday est prolongé chez pCloud ! (-85%)
La barre de son Bose TV Speaker chute à son prix le plus bas ce week-end !
The Mandalorian : on a une date de lancement pour la saison 3, et ce n’est pas si lointain
Découvrez le prix soldé de cet écran PC gaming très, très haut de gamme
Le premier trailer pour le prochain film Indiana Jones met un sérieux coup de fouet
Le smartphone Realme GT Master baisse de prix pour le week-end
Ça y est, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 a son trailer !
Haut de page