SAV : le prix des pièces détachées peut varier du simple au double selon les marques

13 septembre 2022 à 17h40
4
smartphone_reconditionne

Le prix des pièces détachées, pris en compte dans le calcul de l'indice de réparabilité, fait partie du dernier baromètre du SAV de Fnac Darty. Et les résultats sont étonnants.

Fnac Darty a publié, mardi, son cinquième « Baromètre du SAV », devenu un outil de référence pour connaître à la fois la réparabilité et la fiabilité de nombreux produits issus de l'informatique, de la mobilité urbaine, de l'électroménager, de la photo, de la téléphonie et autres, grâce à leur score de durabilité. Cette année et pour la première fois, le baromètre prend en compte le prix des pièces détachées, qui a tendance à faire le grand écart selon les marques.

Des prix qui peuvent aller du simple au triple pour les pièces détachées

Dans la réflexion du consommateur (et du réparateur), le prix des pièces détachées est fondamental, en ce qu'il joue directement sur l'incitation à faire réparer ou non son appareil. Et dans un contexte où l'inflation est forte, il l'est d'autant plus.

En découvrant le baromètre, on s'aperçoit notamment que le prix d'une pièce détachée pèse pour 7 à 8 % du prix total du produit en moyenne. Fnac Darty a relevé des écarts importants d'une marque à une autre, et d'une catégorie de produits à une autre.

Imaginez par exemple que dans la catégorie des lave-linge hublot, le prix des pièces détachées représente entre 8 à 10 % du prix d'achat total de l'appareil selon le constructeur. Fnac Darty nous explique que le phénomène est encore plus fort si l'on bascule sur la catégorie TV. Là, le prix de la pièce détachée pèse pour 25 à 57 % du prix de la machine. Et c'est même pire chez les fabricants de smartphones, où le tarif des pièces détachées est passé du simple au triple en seulement un an.

Sur le plan de la disponibilité, les pièces détachées progressent également

S'il reste encore beaucoup à faire sur le prix des pièces détachées, leur disponibilité, elle, continue de progresser. Fnac Darty quantifie ce progrès à sept mois supplémentaires, Apple faisant grimper la disponibilité de ses pièces de cinq à sept ans pour ses iPhone. Du côté des machines à café, celles de la marque Krups sont disponibles pendant 15 ans. Auparavant, c'était 10 ans. Et les exemples en la matière ne manquent pas.

Autre donnée notable à extraire du baromètre : la fiabilité des produits analysés, dont les catégories sont majoritairement en hausse, en progressant de sept points sur un an. Une augmentation de la fiabilité a pour conséquence une baisse des pannes, et donc à terme une durée de vie des appareils en hausse.

Les produits estampillés Electrolux ont par exemple gagné 11 points de fiabilité dans la catégorie lave-linge hublot. Sur la même période, Miele enregistre un gain de 15 points. Les smartphones aussi ont progressé sur la fiabilité. Les mobiles Huawei (+25 points), Honor (+20 points), Apple (+10 points), Samsung (+18 points) et oppo (+11 points) ont connu une réelle embellie à ce niveau-là.

Source : Fnac

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Francis7
Je n’ai eu à faire appel à un SAV qu’une seule fois, en l’occurrence FNAC il y a très longtemps. La pièce à remplacer (somme toute à première vue insignifiante) n’existait pas en France, il fallait la commander au Japon. C’était du Sony « Made in Japan », le must de l’époque, l’appareil aussi l’était. Il y a cet indice de distance-là à prendre en compte aussi parce que la réparation peut coûter le prix de l’appareil initialement.<br /> J’avais accepté sinon ils ne l’auraient pas commandée. A chacun de voir si ça vaut le coup ou pas.<br /> Sinon, les appareils tiennent très bien pendant des années, le SAV c’est pour remettre le matériel qui ne marche plus du tout pour recyclage. Je rachète du neuf.
Nico7as
Tant mieux si ça progresse. Perso, j’ai commandé un Fairphone, après presque 15 ans d’iPhones.
Nymoi
Des fois ce n’est pas le prix des pièces, mais la marge plus que généreuse que s’octroient certains commerces. Rien à voir avec la marque quand tel ou tel arnaqueur y va de ses prix totalement absurdes (et pourtant il a des clients).
max_971
Ce qui va se passer c’est qu’il y aura des produits neufs pas cher mais des pièces détachés hors de prix.<br /> Il faudrait proposer des génériques aussi pour les pièces détachés, ça obligerait les marques à ne pas faire trop de marge dessus.<br /> Il faudrait aussi faire une loi : le dernier produit fabriqué par la marque lui laisse 5 ans à fournir des pièces détachés ensuite tous les brevets des pièces détachés (et software non mis à jour) tombent dans le public.<br /> On pourrait ainsi garder en vie indéfiniment un produit.<br /> ON PEUT TOUJOURS RÊVER
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Entre micmacs financiers et idéologiques, que révèlent les messages d'Elon Musk exposés par le procès Twitter ?
Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin
La carte d'identité numérique commence son déploiement sur iOS
David Elbaz, la course aux galaxies les plus lointaines avec le télescope James Webb
Découvrez les nouvelles voix de Google
Après Netflix, le CPF, Ameli... cette nouvelle arnaque par SMS concerne la vignette Crit'air
Le Dyson V8 Extra profite d'une remise à ne pas louper !
Windows 11 : vous avez des problèmes d'imprimante ? C'est
Comment ce cadre d'Apple s'est fait virer à cause d'une blague grossière tirée d'un film
Haut de page