Etalab : mission pour un portail unique des données publiques [MàJ]

27 mai 2011 à 08h18
0
La mise au point d'un portail unique, alimenté par les ministères et les collectivités territoriales, pour accéder à toutes les données publiques de l'Etat : voilà l'objectif que devra poursuivre la mission Etalab, officiellement créée par décret le 21 février.

00A0000003052790-photo-disque-dur-perte-de-donn-es.jpg
Dessinée dans le cadre du plan « France numérique 2012 », la mission Etalab aura pour objet la création d'un « portail unique interministériel des données publiques » qui, selon le décret publié au Journal Officiel de lundi, rassemblera et mettra à disposition « l'ensemble des informations publiques de l'Etat, de ses établissements publics administratifs et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d'une mission de service public ».

Chaque ministère, mairie ou institution de la République dispose en effet d'une somme conséquente de données, qu'elles soient démographiques, statistiques ou géographiques. Aujourd'hui, l'accès à ces informations reste souvent limité aux employés de l'administration qui les a compilées, alors qu'elles pourraient servir les besoins de nombreux acteurs, publics ou privés. Depuis 2005, la loi encadre d'ailleurs les modalités d'accès à ces données, orchestrées par la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada). Problème : si les administrations se doivent effectivement de tenir à disposition les données publiques, l'accès à ces dernières se révèle des plus délicats, comme le montre une enquête publiée lundi par le site Owni.

Dans ce contexte, la mission Etalab sera censée coordonner « l'action des administrations de l'Etat et apporte(r) son appui à ses établissements publics administratifs pour faciliter la réutilisation la plus large possible de leurs informations publiques ». La direction en est confiée à Séverin Naudet, ancien conseiller Web de François Fillon, qui devrait vraisemblablement s'appuyer sur l'Agence du patrimoine immatériel de l'Etat (APIE) créée en 2007.

Reste à savoir quelles seront finalement les modalités d'accès à ces données publiques lors de la mise en ligne du portail, prévue pour la fin 2011 : se révèleront-elles facturées et réservées à des acteurs privés, ou réellement ouvertes à tous comme peuvent l'être les contenus des bases inscrites dans la mouvance Open Data, à l'image du projet récemment ouvert par la ville de Paris ?

Version initiale de l'article publiée le 22/02/2011 à 10h02

Mise à jour : François Fillon a rappelé l'importance de la mission Etalab. Une circulaire a donc été publiée au J.O. Pour rappel, Etalab a vocation à « faciliter l'accès en ligne aux informations publiques dans un souci de transparence de l'action de l'Etat et leur réutilisation afin de favoriser l'innovation constitue une priorité dans la politique gouvernementale de modernisation de l'Etat et de développement de l'économie numérique ».

Pour rappel, le portail « data.gouv.fr » créé par la mission Etalab poursuit les trois objectifs suivants :
  • permettre la réutilisation des informations publiques la plus facile et la plus large possible
  • encourager l'innovation par toute la communauté des développeurs et des entrepreneurs pour soutenir le développement de l'économie numérique
  • contribuer à renforcer la transparence de l'action de l'Etat, mettre en valeur le travail des administrations et éclairer le débat public.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top