L'UFC sensibilise aux données personnelles via un poisson d'Avril

01 juin 2018 à 15h36
0
L'association de défense des consommateurs a levé le voile sur une initiative plutôt originale initiée la semaine dernière. L'UFC-Que Choisir a édité un site (sans préciser qu'elle en était à l'origine) promettant à la date du 6 avril l'ouverture de ventes privées pour tout internaute qui s'y inscrivait. Ce portail n'était en fait qu'une vitrine destinée à sensibiliser les consommateurs sur l'utilisation de leurs données personnelles.

00FA000005072862-photo-sans-titre-2.jpg
En milieu de semaine dernière, un site plutôt aguicheur a fait son apparition. Cmoinscherensemble.fr promettait par exemple « des arrivages exclusifs de tablettes de grandes marques avec des ristournes allant jusqu'à 20 % » ou des remises de 60 % sur certains produits (Mac, Smartphones...). Pour profiter de ces offres, il suffisait aux internautes de remplir un formulaire et d'y mentionner certaines informations personnelles comme leur nom, prénom, date de naissance mais également d'autres informations à caractère personnel...

Par contre, le portail ne donnait que très peu d'informations sur l'identité de son éditeur. Une seule phrase était mentionnée et le responsable du site expliquait « appartenir à un grand groupe de distribution » sans toutefois préciser lequel. Une interrogation levée ce lundi par l'UFC-Que Choisir qui indique être à l'origine de cette initiative.

En effet, l'opération avait pour but de sensibiliser les internautes à l'utilisation qui peut être faite de leurs données personnelles. Elle avait également pour objectif de leur faire comprendre qu'ils ne doivent pas « brader » leurs informations personnelles au plus offrant sans réelle garantie sur leur traitement. En effet, le site n'affichait aucune mention au sujet d'une autorisation de la Cnil pour conserver ces données, ajoute l'UFC.

L'organisation estime ainsi que sur 1 133 inscrits (après nettoyage de la base), « 76 % des consommateurs ont rempli la quasi-totalité du questionnaire. Ainsi, seulement 7 % d'entre eux n'ont mentionné que leurs nom/prénom/e-mail (les seuls champs obligatoires). De même, 57 % des inscrits ont donné des informations concernant des tiers, enfin 56 % des inscrits ont donné des informations sur leurs dépenses », ajoute l'UFC. Un faux site donc, mais qui soulève de réelles interrogations.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Plextor M3 Pro : l'un des SSD les plus performants ?
Etude : l'Amazon Appstore rapporte plus que Google Play
Free Mobile : les iPhone 4 et 4S enfin en vente
L'Arcep s'intéresse de près à l'interconnexion des réseaux
Razer prépare une souris Naga pour les joueurs gauchers
Ecrans LCD : la firme Samsung Display officialisée
Intel préparerait encore de nouveaux Celeron et Pentium Sandy Bridge
SFR brade ses offres neufbox ADSL et fibre en
Free Mobile : jusqu'à 46% d'appels en échec aux heures de pointe ?
Visa se sépare d'un partenaire, victime de failles de sécurité
Haut de page