La NSA surveillerait aussi les transactions bancaires

16 septembre 2013 à 13h10
0
La NSA disposerait dans son arsenal d'outils de surveillance un programme dénommé « suivez l'argent », destiné à collecter des données sur les transactions financières. En 2012, elle disposait de 180 millions d'enregistrements, assure Der Spiegel.

0104000005769492-photo-cartes-cr-dit-bancaire.jpg
« Suivez l'argent » (Follow the money). Il s'agit du nom du dernier programme révélé par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, sur la base des documents fournis par Edward Snowden. Il est suffisamment évocateur pour comprendre que celui-ci porte sur la surveillance des paiements en lignes, transactions bancaires et des cartes de crédit.

Les données collectées seraient ensuite collectées dans une base de données appelée « Tracfin », soit le même nom que le service à portée internationale créé en 1990 après le sommet du G7, visant à lutter contre les circuits financiers clandestins, le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Der Spiegel assure ainsi qu'en 2011, la base de données de la NSA contenait pas moins de 180 millions d'enregistrements dont 84% en provenance de cartes de crédit.

La surveillance serait également déployée sur les clients de certains grands groupes de cartes de crédit, comme VISA, l'hebdomadaire évoque en effet une note dans laquelle l'autorité se félicite d'avoir pénétré dans le “réseau complexe de la société” pour exploiter des données. L'objectif affiché portait alors sur l'accès aux transactions financières des clients de VISA en Europe, au Moyen-Orient ainsi qu'en Afrique, ajoute Der Spiegel. VISA a répondu en faisant savoir que la NSA ne pouvait pas récupérer ces données à partir de son réseau.

Surtout, la NSA se serait également attaquée au réseau SWIFT, utilisé par les établissements financiers pour échanger des informations bancaires en sécurité. Un outil qualifié de « cible » dans les documents internes de l'agence. Ce n'est pas la première fois que les États-Unis accèdent en réalité à ce réseau puisqu'après les attentats du 11 septembre 2001, la première puissance mondiale avait exploité sans la moindre base légale les données du réseau. Un accord avait finalement été signé en 2010 avec l'Union européenne. L'Europe acceptait alors de données accès aux données bancaires de la communauté, sous réserve du respect de la protection de la vie privée des citoyens.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top