SAP réaffirme ses ambitions dans le mobile et rachète Syclo

01 juin 2018 à 15h36
0
SAP a confirmé mardi, lors d'un évènement organisé à San Francisco, ses ambitions en matière de temps réel, de bases de données et de mobilité. Sur ce dernier plan, elles passent notamment par l'acquisition de l'éditeur Syclo.

00C8000005093566-photo-syclo-mobile-sap.jpg
SAP, qui fête cette année ses 40 ans, a procédé mardi à diverses annonces qui visent à confirmer les axes majeurs de développement envisagés pour les années à venir, avec en fer de lance le décisionnel en temps réel et les bases de données, incarnés par la plateforme in-memory ainsi que par les nouvelles références produit découlant de l'intégration de Sybase. Il a profité de l'occasion pour appuyer également ses ambitions sur le terrain de la mobilité, en dévoilant l'acquisition de Syclo, spécialiste du développement d'applications mobiles pour l'entreprise, pour un montant non communiqué.

Syclo, qui compte aujourd'hui 600 clients dans 39 pays, essentiellement dans les domaines de l'énergie, des services publics ou de l'industrie, figurait déjà au rang des partenaires SAP. Il propose par exemple des applications comme SMART Work Manager, présentée comme une solution clés en main pour étendre aux collaborateurs mobiles les fonctionnalités de SAP ERP.

L'intégration avec les solutions mobiles de l'éditeur allemand sera logiquement renforcée, notamment en ce qui concerne Afaria, la solution maison de gestion de flotte mobile. « Cette acquisition confère un atout supplémentaire au catalogue mobile de SAP, déjà puissant, ainsi qu'à notre vision et notre position de leader, tout en accélérant nos propres applications », s'est félicité Sanjay Poonen, président de la division Global Solutions chez SAP.

Pour enrichir encore son écosystème mobile, SAP a par ailleurs annoncé la mise en place de partenariats avec Adobe, Appcelerator et Sencha, chacun d'entre eux assurant par ce biais la promotion de ses propres outils et frameworks de développement (Phonegap chez Adobe, Titanium pour Appcelerator et Touch pour Sencha). Via ce triple accord, l'éditeur ambitionne de fédérer des développeurs du monde entier, capables de compléter ses propres productions avec un éventail allant du site Web mobile à l'application native.

« Pour créer des applications mobiles innovantes, chaque société doit stimuler la créativité et les capacités de ses propres développeurs, ainsi que des millions de développeurs inscrits dans le plus large écosystème du mobile », commente Sanjay Poonen, confirmant cette volonté de favoriser l'éclosion de solutions SAP compliant de bout-en-bout .
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Livre numérique : une procédure antitrust vise Apple et 5 éditeurs aux USA (MàJ)
Le Kindle Touch se met à jour : mode paysage et traduction à l'honneur
RIM lance BlackBerry Mobile Fusion en France
Galaxy Tab 2 : des prix et des dates pour les Etats-Unis
RIM déploie la mise à jour Blackberry 7.1 en France
Playbook et Android : RIM ne supprime pas la conversion mais protège les apps
Facebook propose des groupes dédiés aux écoles
Google Currents, l'alternative à Flipboard, s'ouvre aux éditeurs internationaux
L'Acsel remet ses trophées du Numérique
USA : CISPA, la relève de SOPA et PIPA, fait polémique
Haut de page