Les entreprises françaises n'utilisent pas 70% de leurs données

13 octobre 2014 à 17h48
0
Dans leur second baromètre sur le big data en France, l'institut IDC et le spécialiste du stockage EMC notent une hausse des initiatives en entreprise, sur fond de guéguerre entre informatique et marketing.

La compréhension des mégadonnées (big data) évolue dans les entreprises françaises. Deux ans après avoir enquêté sur le sujet, l'institut IDC remet le couvert, toujours pour le compte d'EMC. Premier enseignement : 43% des 200 entreprises de plus de 200 salariés interrogées ont affirmé avoir lancé des initiatives big data, que ce soit des projets de réflexion, une phase d'apprentissage ou une phase opérationnelle.




07681147-photo-big-data-emc.jpg




En 2012, lors de la précédente étude, elles n'étaient que 7%. Mais ce chiffre de 43% recouvre plusieurs réalités. Si l'on s'intéresse à la direction informatique, seulement 13% d'entre elles ont déjà mis en production une solution big data de façon concrète, mais 30% restent en cours de discussions. Si l'on regarde maintenant la direction marketing, c'est pire : 8% ont donné corps à un projet concret et 37% ne font qu'en discuter.

Le deuxième enseignement de cette enquête reste le manque de compétences en interne : 90% des directeurs marketing considèrent ne pas pouvoir se lancer dans un projet big data pour cette raison, contre 80% des directeurs informatique. Mais le rapport aux mégadonnées a changé. Alors que les principales interrogations tournaient, il y a deux ans, autour du stockage et de de la gestion des gros volumes d'informations, la réflexion, aujourd'hui, est plutôt axée sur la vitesse de traitement et l'interrogation de ces données.

Marketing et informatique sont opposés

En effet, l'accès en temps réel aux données est devenu un enjeu majeur pour les directions marketing (63%), alors que les DSI lui accordent moins d'importance (33%) - ils sont malgré tout 79% à vouloir le renforcer.

Mais le troisième et peut-être le plus croustillant des enseignements est que ni la DSI ni la direction marketing n'affirment vraiment avoir besoin l'une de l'autre pour mener à bien un projet de big data... Lorsqu'on demande aux responsables marketing s'ils sont moteurs dans un tel chantier, 80% répondent positivement. Quand on demande la même chose aux directeurs informatiques, c'est tout l'inverse.

Alors que l'IT se voit systématiquement impliquée dans un projet de mégadonnées, le marketing considère qu'il peut se débrouiller seul, et confère à ses collègues de l'informatique un rôle tiers... Sachant qu'en moyenne, 70% des données d'entreprise ne sont pas encore utilisées, le sujet n'est pas prêt d'être tranché.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pilotage automatique pour la Tesla D, la science fiction bientôt réalité
Débits Internet Netflix : la France dans le bas du classement européen
L'offre de rachat de T-Mobile d'Iliad rejetée
Infos US de la nuit : Google débarque dans le médical, AMD dérape à Wall Street
Avec BBM Meetings, BlackBerry s'attaquera bientôt à Skype et Google Hangouts
Des chercheurs créent une prothèse de bras contrôlée par l'esprit
Salesforce fait des vagues dans la BI avec Wave Analytics
Facebook améliore le réseau indonésien, et il en profitera
Carl Zeiss VR One : un casque de réalité virtuelle abordable mais limité
Dropbox : un bug dans la synchronisation entrainait la perte des données
Haut de page