Les entreprises françaises n'utilisent pas 70% de leurs données

Thomas Pontiroli
13 octobre 2014 à 17h48
0
Dans leur second baromètre sur le big data en France, l'institut IDC et le spécialiste du stockage EMC notent une hausse des initiatives en entreprise, sur fond de guéguerre entre informatique et marketing.

La compréhension des mégadonnées (big data) évolue dans les entreprises françaises. Deux ans après avoir enquêté sur le sujet, l'institut IDC remet le couvert, toujours pour le compte d'EMC. Premier enseignement : 43% des 200 entreprises de plus de 200 salariés interrogées ont affirmé avoir lancé des initiatives big data, que ce soit des projets de réflexion, une phase d'apprentissage ou une phase opérationnelle.




07681147-photo-big-data-emc.jpg




En 2012, lors de la précédente étude, elles n'étaient que 7%. Mais ce chiffre de 43% recouvre plusieurs réalités. Si l'on s'intéresse à la direction informatique, seulement 13% d'entre elles ont déjà mis en production une solution big data de façon concrète, mais 30% restent en cours de discussions. Si l'on regarde maintenant la direction marketing, c'est pire : 8% ont donné corps à un projet concret et 37% ne font qu'en discuter.

Le deuxième enseignement de cette enquête reste le manque de compétences en interne : 90% des directeurs marketing considèrent ne pas pouvoir se lancer dans un projet big data pour cette raison, contre 80% des directeurs informatique. Mais le rapport aux mégadonnées a changé. Alors que les principales interrogations tournaient, il y a deux ans, autour du stockage et de de la gestion des gros volumes d'informations, la réflexion, aujourd'hui, est plutôt axée sur la vitesse de traitement et l'interrogation de ces données.

Marketing et informatique sont opposés

En effet, l'accès en temps réel aux données est devenu un enjeu majeur pour les directions marketing (63%), alors que les DSI lui accordent moins d'importance (33%) - ils sont malgré tout 79% à vouloir le renforcer.

Mais le troisième et peut-être le plus croustillant des enseignements est que ni la DSI ni la direction marketing n'affirment vraiment avoir besoin l'une de l'autre pour mener à bien un projet de big data... Lorsqu'on demande aux responsables marketing s'ils sont moteurs dans un tel chantier, 80% répondent positivement. Quand on demande la même chose aux directeurs informatiques, c'est tout l'inverse.

Alors que l'IT se voit systématiquement impliquée dans un projet de mégadonnées, le marketing considère qu'il peut se débrouiller seul, et confère à ses collègues de l'informatique un rôle tiers... Sachant qu'en moyenne, 70% des données d'entreprise ne sont pas encore utilisées, le sujet n'est pas prêt d'être tranché.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top